Soyez le bienvenue parmi nous ! ♥️
H/Y/Y accepté à certaines conditions (cf règlement)
Forum RP - RPCB
Si vous avez des questions, n'hésitez pas !
NOUVEAU THÈME PROCHAINEMENT DISPONIBLE ! TENEZ VOUS PRÊTS !
N'oubliez pas de signer le règlement lors de votre inscription !
Votez pour nous pour que notre communauté s'agrandisse !
Pour ceux qui ont utilisé cette fiche de présentation, veuillez vite la modifier suite à un changement de codage ! Excusez pour la gène que cela peut faire sur les présentations actuelles ...
N'oubliez pas le jeu du loup garou ! http://kagaribi.forumactif.org/t227-les-loups-garous-de-thiercelieux
Un serveur Mumble a été ouvert rien que pour nous !! http://kagaribi.forumactif.org/t348-serveur-mumble-kagaribi#2823

Partagez | 
 

 Description de la Médiathèque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
MessageSujet: Description de la Médiathèque   Mar 1 Oct - 16:22

Sven Juniper
On dort pas ici ! - Bibliothécaire ♜
avatar
Messages : 14
Rubis : 0
Date d'inscription : 01/10/2013
On dort pas ici ! - Bibliothécaire ♜

Le Centre de Documentation et d'Information du pensionnat ressemble à n'importe quel CDI de n'importe quel lycée dans le monde. Le seul truc c'est qu'il donne l'impression d'être parasité par une bibliothèque étrange sortie littéralement de nulle part.

Spoiler:
 

En ce qui concerne la partie qui a été construite en même temps que le pensionnat, il s'agit d'une grande pièce avec de la moquette verte au sol, un faux plafond gris et des étagères métalliques remplies de livres correctement étiquetés. Fut un temps, ces livres devaient être rangés selon le système de classement de leurs étiquettes, tout comme il devait y avoir des murs et des fenêtres qui n'étaient pas couverts d’étagères supplémentaires débordantes d'ouvrages. Les seuls espaces dépourvus de livres sont les portes, qui donnent sur la partie délicates à décrire de la bibliothèque. Le plus souvent, ce sont des pièces au parquets usées et aux plafonds en plâtre craquelé, mais on peut y trouver des décorations différentes, voire des règles physiques différentes pour ce qui est des salles profondes et des réserves (Notamment la Salle Escher). Devant ces portes, il n'est pas rares de voir une avancée de parquet, comme si le CDI était peu à peu envahis par les autres salles. Il y a aussi des escaliers en colimaçons qui donnent sur quelques demi-étages et entresols. Fait étrange, les pièces supplémentaires ne se trouvent pas où elle devraient être si on suis les plans de l'école, les règles classiques de l'architecture, ou celles du bon sens. Elles sont désignés par des noms et les livres y sont classés, il parait.
Dans un coin de la salle principale, planqué derrière le rayons des livres de cuisine, se trouve l'espace informatique avec une demi-douzaine d'ordinateurs dépareillés, quelques machines à écrire et deux lecteurs de microfilms.

"Hétéroclite" est le mot qui viens à l’esprit quant on tente de décrire les lieux. L'agencement et le choix des meubles semble avoir pour ambition de couvrir la période la plus vaste possible de l'histoire de l'aménagement intérieur. On le voit très bien dans l’espace de travail, qui est délicat à repérer du fait que des bibliothèques aient étés installées au milieux. Il y a des néons au plafond, mais ils ne sont jamais allumés. La lumière proviens d'une armée de lampes diverses posées un peu partout et parfois entérée sous des piles de livres. L'atmosphère est très sèche et plutôt enfumée.
En face de l'entrée, derrières deux énormes étagères de classements posée dos-à-dos, se trouve le bureau du documentaliste : Une plaque de contreplaqué difficilement visible sous le bazar qui l'encombre, posée sur des commodes dépareillée et calée avec des livres. Juste à coté se trouve un canapé de cuir aussi profond qu'usé, ainsi que ce qui ressemble à une cuisine rudimentaire posée sur une table de camping.

De façon générale, quant on voit les petit tas de livres remisé dans les coins, les escaliers en colimaçons servant de bibliothèque de secours, ou d'autre truc un peu plus étrange comme les arches de papiers de la salle des archives économiques, les souricières cachées dans le bas des étagères, les furets qui courent sur le haut des étagères ou le râtelier d'arme posé derrière le bureau du documentaliste, on peut décrire rapidement la bibliothèque comme une tentative des livres de retrouver l'organisation organiques et vaguement chaotique qu'ils avaient quand ils étaient encore des arbres.

Pour résumer, entrer dans le CDI du Pensionnat Kagaribi, c'est un peu comme entrer dans un jardin à l'anglaise avec des livres et des étagères à la places des planches, conçu par un Dédale qui n'aurait pas été satisfait de la complexité de son premier labyrinthe.

Pour finir, il faut citer les règles en vigueur dans la Médiathèque, qui sont rappelées par une petite liste affichée prés de l'entrée:
"1° Pas de portables, ni d'objets magnétiques.
2° Ne touchez pas le furets.
3° Ne touchez pas les portes si quelqu'un frappe de l'autre coté.
4° Tout livre abimé servira d'arme contondante contre le fautif.
5° Tout livre rendu en retard servira d'arme contondante contre le fautif.
6° Tout est susceptible de devenir une arme contondante à un moment ou à un autre.
7° Le Documentaliste n'est pas responsable des blessures ou séquelles inhérentes au non respect des règles de sécurité.
8° Fermez vos gueules."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Description de la Médiathèque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Description physique (PV: Gin et Lil Meyer)
» Cours de description Physique (PV Lokhlass)
» [HRP] Description de la forêt
» Description physique (PV Vlacula)
» Description & Plan de table

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Partie RP :: 1er Étage :: Médiathèque-