Soyez le bienvenue parmi nous ! ♥️
H/Y/Y accepté à certaines conditions (cf règlement)
Forum RP - RPCB
Si vous avez des questions, n'hésitez pas !
NOUVEAU THÈME PROCHAINEMENT DISPONIBLE ! TENEZ VOUS PRÊTS !
N'oubliez pas de signer le règlement lors de votre inscription !
Votez pour nous pour que notre communauté s'agrandisse !
Pour ceux qui ont utilisé cette fiche de présentation, veuillez vite la modifier suite à un changement de codage ! Excusez pour la gène que cela peut faire sur les présentations actuelles ...
N'oubliez pas le jeu du loup garou ! http://kagaribi.forumactif.org/t227-les-loups-garous-de-thiercelieux
Un serveur Mumble a été ouvert rien que pour nous !! http://kagaribi.forumactif.org/t348-serveur-mumble-kagaribi#2823

Partagez | 
 

 A travers l'Histoire ! [PV : Roderich Edelstein]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
MessageSujet: A travers l'Histoire ! [PV : Roderich Edelstein]   Mer 19 Fév - 1:08

Nico Di Angelo
Sexy boys - Élève ♂
avatar
Race : Demi-dieu

Messages : 19
Rubis : 0
Date d'inscription : 31/12/2013
Sexy boys - Élève ♂

A travers l'Histoire !
Feat Roderich Edelstein.

J'avoue, j'ai énormément de mal à rester assis sur une chaise. Certes, un cours ne dure qu'une heure, mais pour moi, comme pour tous ceux qui sont hyperactifs, c'est juste une éternité. De plus, j'aurais bien aimé parler à quelqu'un, mais je ne connaissais personne. Puis, franchement, je n'ai pas envie de me taper la discussion à quelqu'un, juste parce que je m'ennuyais.
Je ne sous-entends pas que le cours d'histoire était ennuyant, mais personnellement, je n'ai qu'une envie, c'est de me lever de la chaise et sortir de la salle.
J'essayais donc tant bien que mal de me concentrer sur le cours. J'avais l'impression que le prof' parlait avec un accent, sans doute qu'une impression. Le cours parlait de la Seconde Guerre Mondiale, mais je n'en avais jamais entendu parler, ou je ne m'en rappelais pas. Par contre la Première Guerre Mondiale, ça je connaissais, sans doute un de mes souvenirs, et je m'en rappelais très clairement. Comme si je l'avais vécu...

Enfin, la sonnerie retentit et le cours prit fin. Toutes mes tentatives de rester calme s'étaient soldées par une réussite. Je souris intérieurement, et je m'apprêtais à sortir de la salle, quand soudain, une idée me vint à l'esprit. Ce prof enseignait l'histoire. Dooooonc, il devait en savoir sur la mythologie. Donc sur mon père.
Je reculais, et me retournais, pour voir le professeur. De plus près, il semblait plus grand, et assez classe, je dois l'avouer. Mes mains dans les poches, je me lançais à l'eau.

"- Bonjour monsieur."

Un blanc s'installa dans ma tête. Je ne savais pas comment continuer ma phrase. Peut-être étais-je nerveux ? Sans doute pas. Je devais sans doute stresser par rapport à la vérité.

"- J'aimerais vous demander s'il vous serait possible... en fait, j'aimerais en savoir plus sur la mythologie, en particulier sur Hadès, donc est-ce que vous m'en parler s'il-vous-plaît ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: A travers l'Histoire ! [PV : Roderich Edelstein]   Mer 19 Fév - 10:23

Roderich Edelstein
Aristocrat Austrian Admin
avatar
Race : Nation

Messages : 100
Rubis : 235
Date d'inscription : 04/02/2014
Localisation : Derrière mon piano, imbéciles.
Aristocrat Austrian Admin



Réminiscences du passé

« Seule l'Histoire n'a pas de fin. »







- Österreich ! Ton pays est annexé au mien à partir d'aurd'hui ! Si tu resistes je le prendrais de force !

L'aristocrate baissa les yeux sur la tasse de thé qu'il tenait en main. Il avait lutté pour devenir enfin indépandant... Alors pourquoi Germany qui avait constaté tout les efforts qu'il avait produit devenait il tout à coup aussi imperieux ? Bien qu'ils ne souient pas dans une parfaite entente, en tant que pays germaniques il devraient se comprendre... Il soupira. Italia et Hungary étaient derrière son blondinet de cousin à protester, mais ils savent bien que les ordres du dirigeant sont incontestables. Lui même avait reçu pour ordre d'obeir sans resister aux décisions de Germany bien que cela ne lui plaise pas du tout. Au moins cela couperait court à la dispute, mais il était loin d'apprécier ce qui se traimait dans cette Allemagne en passe de devenir le troisième Reich.

- J'accepte. Maintenant je vous prie de me laisser en paix.

A cause de cela il serait obligé de vivre dans la maison de l'autre Germanique, et d.ieu savait qu'il detestait être loin de chez lui. Son cousin lui somma de le suivre pour aller chercher de quoi armer ses troupes. Il avait toujours eu des relations plus ou moins amicales avec Ludwig mais cela, s'armer en prevision d'une guerre ruinait toute sa considération pour lui. Il se força a penser qu'il faisait cela parce qu'il n'avait pas le choix.

- Tu vas devoir également adopter mon drapeau. Je sais à quel point tu tiens à tes armoiries mais maintenant que tu es annexé, le peu que tu pouvais encore déciderme reviens de droit.

Il jeta un regard à ces immondes bannières avec la croix gammée, cette espèce d'araignée écrasée, et dut acquiescer avec regret. A cet instant la il ne se doutait pas encore que les porteurs de ces bannières maudites mettraient l'europe à feu et à sang, mais l'Anschluss lui coutait déja assez pour qu'il ait le loisir de penser au futur...


Avant d'arriver devant la salle de cours, son esprit avait été bercé par des souvenirs recoupant tous la période de la seconde guerre mondiale, car c'était sur ce sujet que portait son second cours de la matinée. Il devait aplanir les connaissances de chacun, il avait fait beaucoup de fiches pour que tout ses élèves s'y retrouvent. Dans toutes ses classes il avait constaté que les élèves avaient des bouts de connaissances un peu partout et parfois des connaissances approfondies sur un seul sujet. Lorsqu'il arriva, il entendit le soupir exaspéré des élèves qui souhaitaient le voir absent ou blessé, enfin il voyait que beaucoup d'entre eux ésperaient qu'il ne soit pas en mesure d'assurer son cours. Pourtant il était à l'heure. Il ouvrit calmement la porte, et avec le même calme leur somma d'entrer. Ce qu'ils firent, non sans protestations. Ses bottes claquerent sur le plancher et il posa délicatement les feuilles sur son bureau pour les faire distribuer. Il étaa ensuite une carte de l'europe au tableau. La plupart de ses élèves pensaient à tort que les guerres mondiales de concernaient que les humains.

Hors des deux cotés, on avait voulu créer "le soldat parfait" et pour cela on avait fait appel à des démons et certains avaient tenté de produire des vampires en masse, comme pour ce Letzte Bataillon, un bataillon nazi secret. Les alliés non plus n'étaient pas tout blancs sur ces histoires d'emploi de créatures du surnaturel et d'expériences. Dans les resitants il était tout aussi fréquent de trouver des créatures pourchassées pour leur pouvoir...

Roderich, ayant pu directement constater ce qu'il s'y passait tachait d'être impartial et de se conformer à l'avis des livres et du programme. Avait il le choix ? Encore une fois non. Mais la vraie question était avait il jamais eu le choix ? Il en doutait. Peut etre lorsque son pouvoir s'etendaiit sur toute l'Europe il avait eu le choix de se developper pour devenir un important pôle culturel. Peut être qu'à present que les situations internationales sont stables il avait pu avoir le choix de venir ici... Mais encore, il n'avait pas eu le choix de la matière qu'il enseignait, et même sa présence ici n'était qu'une manoeuvre diplomatique de la part de son gouvernement. Il boucla rapidement l'heure, enchainant son exposé comme s'il suivait scrupuleusement le fil d'une mélodie. La cloche sonna, interrompant sa symphonie des images et son voyage au coeur des civilisations. Cassant le rêve, le souvenir, le ramenant à la réalité.

Il rangea ses affaires comme tout les élèves. Certains le saluèrenet, pas tous. il leur rendit leur salut, distraitement. Il entendit au milieu des "au revoir" un "bonjour". Il leva la tête, son reard amethyste croisant celui de son élèes dont il ne se souvenait guere du nom. Après un effort de réflexion, il lui sembla saisir une bribe dde son nom. Il se rapelait que cela sonnait italien, mais pas au dela de cela...

- Guten Ta... Hum... Bonjour.

Quand il ne se concentrait pas, l'automatisme voulait qu'il réponde dans sa langue natale. L'autre ne semblait pas s'en formaliser et poursuivit même sa demande. Il parlait d'un des dieux de grece Antique, vénéré par les humains avant qu'il ne soit né. Il était allé demander des renseignements sur sa culture à Greece pendant les réunions de l'Union Eurpéene. Il n'aimait pas parler pendant les réunions mais les autres prenaient tellement de plaisir à se disputer pour un oui ou pour un non que la nation avait eu le loisir d'en apprendre d'avantage sans rien troubler. Greece lui avait appris qu'a l'époque de sa mère, la grande Athènes, douze d.ieux majeurs étaient vénérés en plus d'autre de moindre importance. Hadès était l'un de ceux ci. Il s'était intéresse tout particulièrement aux trois grands, ceux qui s'étaient partagé le monde, les frères "ennemis".

Il ne pesait pas pouvoir lui apprendre bien grand chose sur la question. Même a supposer que ce "dieu" ait réellement existé, les légendes le concernant ne tenaient pas réellement du domaine de l'histoire, mais il avait fait l'effort de se renseigner sur les civilisations le précédant, donc il pouvait le renseigner ne serai ce qu'un minimum.

- Hadès... C'est l'un des trois grands, les frères qui se partagèrent le monde. Zeus avait pris le ciel, Posséidon les mers et Hadès le monde souterrain, les Enfers. Bien qu'il ait son siège à l'Olympe, il me semble qu'il ne sortait pas beaucoup de son monde, dans lequel il avait attiré Persephone, la fille de Déméter. Bien qu'elle ne restait pas toute l'année au delà du Styx, Persephone était sans conteste la femme du dieu des enfers. Souvent mal considéré à cause de son rôle qui est de garder des les morts, Hadès n'était pas un dieu mauvais. Il détient un casque qui le permet de se rendre invisible même au regard des autres dieux, et les richesses des sous sols lui appartiennent. Voila ce que je sais globalement. J'espère que cela pourra ous satisfaire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: A travers l'Histoire ! [PV : Roderich Edelstein]   Mer 19 Fév - 14:23

Nico Di Angelo
Sexy boys - Élève ♂
avatar
Race : Demi-dieu

Messages : 19
Rubis : 0
Date d'inscription : 31/12/2013
Sexy boys - Élève ♂

A travers l'Histoire !
Feat Roderich Edelstein.

- Guten Ta... Hum... Bonjour.

Effectivement, il était allemand. Ou autrichien, voire belge. Son nom aussi a une consonance allemande, je crois. Enfin, personnellement, ce n'est pas très important le pays d'où il vient, tout comme la langue qu'il parle. Tant qu'on se comprend, y a pas problèmes.

- Hadès... C'est l'un des trois grands, les frères qui se partagèrent le monde.

Je restais perplexe tout en fixant le prof'. J'écoutais ses dires très attentivement. Pas question de rater des infos sur Hadès. Surtout qu'à cause de lui, j'en fais des cauchemars, ou des rêves, mais jamais très joyeux. Je voyais des gens, des adolescents dans un camp de vacances qui semblent se battre ou s'entraîner. Mais toujours une même personne revenait dans chacun de mes rêves ; un gars brun, avec un horrible t-shirt orange marqué CHB, qui bizarrement a un stylo qui se transforme en épée. J'avais l'impression de le connaître, mais à force, c'est normal que je me fasse cette impression.

- Zeus avait pris le ciel, Poséidon les mers et Hadès le monde souterrain, les Enfers.

Poséidon... Je ne sais pas pourquoi, mais ce nom m'interpelle. Je doute qu'il ait été une de mes connaissances, mais... c'est mon oncle, si j'en crois ce qu'il dit. Comme Zeus. Une boule se forma dans mon ventre, pourquoi je devais stresser par rapport à eux ? Après tout, mon père est Hadès, j'ai pas grand-chose à craindre normalement...

- Bien qu'il ait son siège à l'Olympe, il me semble qu'il ne sortait pas beaucoup de son monde, dans lequel il avait attiré Persephone, la fille de Déméter. Bien qu'elle ne restait pas toute l'année au delà du Styx, Persephone était sans conteste la femme du dieu des enfers.

Ok ok... Donc Hadès se serait marié avec sa nièce, qui est ma cousine... Ce qui fait d'elle ma belle-mère... Pourquoi ça, ça ne me surprend pas, et ça me fait ni chaud ni froid ?

- Souvent mal considéré à cause de son rôle qui est de garder des les morts, Hadès n'était pas un dieu mauvais. Il détient un casque qui le permet de se rendre invisible même au regard des autres dieux, et les richesses des sous sols lui appartiennent. Voila ce que je sais globalement. J'espère que cela pourra vous satisfaire.

Ce qui expliquerait l'apparition des morts ce jour-là... Si Hadès régit les Enfers, et qu'il garde les morts, j'ai donc la capacité de les invoquer. Bon, d'un côté, qu'est-ce que je vais faire de ce pouvoir maintenant que je suis dans cette école ? C'est pas comme si j'allais me faire attaquer du jour au lendemain... Quoi que c'était ce qu'il m'est arrivé ce jour-là hein. J'espère que cette école est un lieu sûr. D'un côté, je ne devrais pas en douter, vu que cet établissement abrite plein de gens "spéciaux".
Bref, je m'égare. D'ailleurs, le professeur ne semble pas tellement y croire à la mythologie, et en les dieux. Enfin, libre à lui de croire ce qu'il veut, mais moi je sais qu'ils existent, et que c'est plutôt comique de devoir les voir dans des bouquins.

- Merci, ces informations m'ont beaucoup appris. Mais est-ce que vous connaîtriez de bons livres sur mon père ?

Boulette. J'aurais préféré ne pas révéler que mon père était Hadès, mais si le mal est fait, on peut essayer de le rectifier. Comme on dit, les lapsus sont révélateurs. Un peu trop même à mon goût. J'essayais de ne pas trop paraître suspect, donc on va faire comme si je n'avais jamais fait cette erreur.

- Enfin, Hadès je veux dire. Haha...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: A travers l'Histoire ! [PV : Roderich Edelstein]   Mer 19 Fév - 18:09

Roderich Edelstein
Aristocrat Austrian Admin
avatar
Race : Nation

Messages : 100
Rubis : 235
Date d'inscription : 04/02/2014
Localisation : Derrière mon piano, imbéciles.
Aristocrat Austrian Admin



Dieux et empires

« Seule l'Histoire n'a pas de fin. »






Lorsqu'il parla de son père, la personnification de l'Autriche haussa un sourcil interrogateur sans pour autant questionner. Il lui laissa le loisir de se reprendre, et en profita pour ranger ses feuilles et décrocher sa carte. il restait dubitatif sur la nature du lapsus. Son père ? Etait ce réellement une erreur ? Maintenant qu'il repensait a la mythologie il se souvint d'avoir vu Alfred, son alter ego representant les Etats Unis, troublé, demander conseil à Greece à propos de cette mythologie.

Il n'écoutait pas vraiment mais c'était étonnant de voir Alfred dans un tel état, lui qui était toujours sur de lui et enjoué. Lui et ses semblables ont les mêmes percerptions que les humains pour ce qui est des sens mais peuvent sentir si il se passe des choses sur leur territoire. Il lui semblait que Alfred était meutri, sans pouvoir expliquer pourquoi mais sentait que cela avait un lien avec la Grece Antique. Greece toujours si mystérieux n'avait pas pu beaucoups l'éclairer a ce qu'il semblait. Tout ce que l'Autriche avait pu saisir de cette conversation en retrait était la mention de camps de vacances et de l'influence des dieux antiques. Lorsqu'il en avait parlé à Greece par la suite, celui ci lui avait annoncé que les Olympiens se déplaçaient avec les empires. Cette réponse sibylline avait laissé Roderich perplexe.

Maintenant avec un peu de recul et d'introspection il se rapellait que lorsqu'il avait avec lui la dynastie Habsbourg et qu'il dominait l'Europe, il avait senti en lui une présence très liée a ces être antiques. Mais habitué aux batailles il n'avait pas senti de meurtrissures sortant de l'ordinaire. Si ces histoires étaient vraies c'était sans conteste en ce garcon qu'il pourrait en trouver la preuve. Il fallait donc être subtil, car après tout si il s'était repris et dans l'hypothèse que cela soit vrai, il ne voudrait sans doute pas en reparler.

- Mmh, des livres. Je sais qu'il existe des livres très detaillés sur la mythologie grecque mais sur Hadès en particulier.. Il faudrait se renseigner a la bibliothèque de l'école. Les bibliothéquaires sont compétents il ne manqueront pas de vous indiquer quel ouvrage sera le plus approprie a votre cas. Sinon sur la mythologie en général il y a la Théogonie d'Hésiode mais c'est un ouvrage très lourd à lire.

Il reflechit à comment il abordera la question sur son lapsus et sur toutes ces histoires... Les paroles de la personnifications des Etats Unis l'ayant intrigué il décida de commencer a se renseigner sur cela.

- Au fait auriez vous entendu parler d'une colonie de vacances spéciale... Ou d'un incident ayant eu lieu au Etats Unis ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: A travers l'Histoire ! [PV : Roderich Edelstein]   Lun 24 Fév - 1:42

Nico Di Angelo
Sexy boys - Élève ♂
avatar
Race : Demi-dieu

Messages : 19
Rubis : 0
Date d'inscription : 31/12/2013
Sexy boys - Élève ♂

A travers l'Histoire !
Feat Roderich Edelstein.

- Mmh, des livres. Je sais qu'il existe des livres très detaillés sur la mythologie grecque mais sur Hadès en particulier.. Il faudrait se renseigner a la bibliothèque de l'école. Les bibliothéquaires sont compétents il ne manqueront pas de vous indiquer quel ouvrage sera le plus approprie a votre cas. Sinon sur la mythologie en général il y a la Théogonie d'Hésiode mais c'est un ouvrage très lourd à lire.

Je vois. Non, en fait, pas tellement. Mais bon, comme il l'a dit, je n'aurais qu'à faire un passage à la bibliothèque, ça ne me tuera pas de lire des livres. Sauf peut-être celui que ce professeur a dit. Par les dieux, qu'est-ce qu'il a l'air compliqué. Enfin, rien que le titre repousse. Je préfère largement les livres avec des images, ou sans longs textes, sinon, je m'ennuie facilement. Oui, j'ai essayé d'en lire, histoire de retrouver la mémoire de cette façon, mais rien ne me vint en lisant des bouquins. Sans doute parce qu'avant je ne lisais pas.
Puisqu'il n'avait plus rien à me dire, je m'apprêtais à le laisser. Cependant, il reprit la parole.

- Au fait auriez vous entendu parler d'une colonie de vacances spéciale... Ou d'un incident ayant eu lieu au Etats Unis ?

Colonie de vacances spéciale... Je crois connaître le concept, mais sinon, je n'en connaissais pas. A vrai dire, je me vois mal y aller en plus. Mais encore une fois, c'était comme si c'était un lointain souvenir. Quelque chose que je voulais savoir, mais en même temps, on m'en empêchait.
Par contre, le reste de la phrase du professeur resta flou dans mon esprit. J'ai envie de dire qu'il y en avait tellement aux Etats-Unis donc la question était trop vague. Mais je restais poli.

- Non, aucun des deux. Enfin, si vous pourriez peut-être préciser l'époque de l'incident peut-être que je pourrais savoir.

Bizarrement, un mal à la tête soudain apparut. Mon visage se crispa légèrement, mais j'essayais d'ignorer ce mal. Ça passera sans doute. Sinon, c'est que notre discussion avait forcément quelque chose à voir avec mes souvenirs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: A travers l'Histoire ! [PV : Roderich Edelstein]   Mar 25 Fév - 21:23

Roderich Edelstein
Aristocrat Austrian Admin
avatar
Race : Nation

Messages : 100
Rubis : 235
Date d'inscription : 04/02/2014
Localisation : Derrière mon piano, imbéciles.
Aristocrat Austrian Admin

Il resta un instant a reflechir. Quand on lui parlait d'epoque, lui qui en avait traverse beaucoup avait facilement tendance a replonger a ses souvenirs, des années en arriere. Il chassa son egarement passager d'un coup de tete et effaca le tableau noir, car il n avais pas un temps infini.

- Tres recemment... Cela aurait cause des gros ravages et serait lie a la grece antique.

Voila le peu qu'il avait compris des paroles de son alter ego Americain. Ses semblables ayant des personnalites tres marquées et distinctes, il était favile de remarquer quand l'un d'entre eux n allait pas. Depuis la mondialisation, si l'une des puissances montrait des faiblesses, tout les pays etaient en danger. Lui avait deja assez de probleme avec l'Union Europeene pour essuyer en plus une defaillance de la part des Etats Unis. Il n'aurait jamais cru qu'ecouter une discussion entre le descendant de la Grece Antique et la premiere puissance mondiale lui serai aussi utile. Aussi, si le jeune homme arrivait a expliquer la situation et que lui meme rapportait ses paroles a Alfred cela lui ferai sans doute une bonne liaison diplomatique.

Quoique le potentiel demi dieu puisse demander de laisser cela secret, et dans ce cas, la bienseance voudrait qu'il n'en parle pas. Pour une fois la curiosite de l'ancien empire fut piquee au vif.

Neamoins, comme chaque etre vivant, Roderich eprouva le besoin d aller se sustenter. Il decida donc d ecourter un peu leur entrevue, bien qu avide de reponse, il ne puisse lacher ainsi l affaire.

- Si cela vous rapelle quelque chose, je vous encourage a me suivre jusqu a la cantine, j'ai peu de temps pour manger aujourd hui.

Il sortir, et apres avoir entendu qu'il soit sorti il verrouilla la porte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: A travers l'Histoire ! [PV : Roderich Edelstein]   Dim 16 Mar - 20:00

Nico Di Angelo
Sexy boys - Élève ♂
avatar
Race : Demi-dieu

Messages : 19
Rubis : 0
Date d'inscription : 31/12/2013
Sexy boys - Élève ♂

A travers l'Histoire !
Feat Roderich Edelstein.

Difficile d'ignorer un mal de tête lorsqu'il reste bien dans votre tête. De plus, il résonnait bien, comme le choc de deux épées, qui serait infini. Un bruit en somme, très désagréable.

- Très récemment... Cela aurait cause des gros ravages et serait lié a la Grèce antique.

J'eus le réflexe de regarder ma main droite. Celle qui tenait mon épée d'habitude. J'avais encore mes ampoules, fallait dire que je n'avais pas chômé depuis ce jour-là. Je ne voulais pas à nouveau tomber nez à nez devant un monstre.
D'ailleurs, je sais pas pourquoi, mais mon mal de tête partit, laissant place à une envie de me battre. Ca me vint soudainement. Comme mon envie de manger, enfin vu l'heure aussi, c'était tout à fait légitime pour mon estomac de se plaindre.
Sinon, pour en revenir à ce qu'il disait, ça me laissait perplexe, car rien ne me venait à l'esprit.

Enfin, vu que le professeur semblait sur le point de sortir de la salle, je pris mon sac Espack à une épaule, retenant mon envie de casser un objet et suivit le professeur lorsqu'il se dirigea vers la porte.

- Pour l'instant, ça ne m'inspire rien, mais je vous accompagne volontiers à la cantine, j'ai cours après aussi alors bon...

Je m'arrêtais et jetais un dernier regard pour vérifier si je n'avais rien oublié, puis sortit, les pieds un peu glissants au sol, comme un peu déçu de ne pas m'en rappeler. C'était juste sur le bout de la langue, et cela m'énervait de ne pas savoir.
En tout cas, le professeur semblait tout aussi curieux que moi d'en savoir plus sur ces incidents que moi sur mes souvenirs. Mais voilà, je sais que j'avais un lien avec ses "phénomènes" ou "accidents" qu'il avait dit, or je ne m'en rappelle pas, malheureusement.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: A travers l'Histoire ! [PV : Roderich Edelstein]   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

A travers l'Histoire ! [PV : Roderich Edelstein]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Histoire attendrissante de Cornelia Otto Schutt Ti Corn une Haitiano-Allemande
» Les grands conflits du Lion à travers l'Histoire
» Pourquoi la réforme agraire est-elle un casse -tete en haiti?
» "A travers tes yeux, je vois ton histoire." [PV Natsu Nakagawa]
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Partie RP :: 1er Étage :: Classe 1-A-