Soyez le bienvenue parmi nous ! ♥️
H/Y/Y accepté à certaines conditions (cf règlement)
Forum RP - RPCB
Si vous avez des questions, n'hésitez pas !
NOUVEAU THÈME PROCHAINEMENT DISPONIBLE ! TENEZ VOUS PRÊTS !
N'oubliez pas de signer le règlement lors de votre inscription !
Votez pour nous pour que notre communauté s'agrandisse !
Pour ceux qui ont utilisé cette fiche de présentation, veuillez vite la modifier suite à un changement de codage ! Excusez pour la gène que cela peut faire sur les présentations actuelles ...
N'oubliez pas le jeu du loup garou ! http://kagaribi.forumactif.org/t227-les-loups-garous-de-thiercelieux
Un serveur Mumble a été ouvert rien que pour nous !! http://kagaribi.forumactif.org/t348-serveur-mumble-kagaribi#2823

Partagez | 
 

 Samuel Amarok Kishi, fils de Fenrir [terminer]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
MessageSujet: Samuel Amarok Kishi, fils de Fenrir [terminer]   Lun 3 Mar - 22:56

Samuel Amarok Kishi
Sexy boys - Élève ♂
avatar
Race : Loup-garou(Fenrir)

Messages : 69
Rubis : 77
Date d'inscription : 03/03/2014
Age : 21
Localisation : A l'extérieur...Surement pas enfermer entre quatre murs.
Sexy boys - Élève ♂

« Tu voie la bête qui sommeil en moi? »

« FICHE D'DENTITEY »
♦♦ NOM :: Samuel
♦♦ PRÉNOM :: Amarok Kishi
♦♦ AGE :: 17ans
♦♦ SEXE :: ♂
♦♦ RACE :: Loup-garou..
♦♦ OCCUPATION :: élève rebelle
♦♦ ORIENTATION :: ♀
♦♦ AUTRE CHOSE ? ::
♦♦ COULEUR CHOISIE :: #003399
« DERRIERE L'ORDI »
♦♦ PRENOM :: ~
♦♦ AGE :: 15ans..Quelques semaines puis 16~
♦♦ OU TU AS CONNUS LE FOW ? :: Ehm, me rappelle plus, aller voir sur mon ma première fiche.
♦♦ DES COMMENTAIRES ? :: Fait du bien rentré a la ''Maison'' :P
♦♦ DOUBLE COMPTE ? :: Ouiii (Xaphan Urolocky)

« Ce que je vois dans le miroir »
Une bête assoiffée de sang, des yeux rouges écarlates, un teint pâle et des canines dépassent des lèvres.  C’est cheveux en bataille et son regard qui peut être si froid, Samuel peut être une terrible bête. Tout en étant un gentil petit chiot. Chose sûr, sous un excès de colère ou un petit n’importe quoi qui l’irrite. C’est magnifique yeux bleu tournent lentement au rouge, démontrant sa rage, son côté beaucoup plus bestial et sans cœur.  Misent a part sa métamorphose en loup géant que je décrirais plus tard, Samuel est tout a fait normal. Enfin, il parait comme un simple être humain tout faible, mais terriblement séduisant.  D’une grandeur moyenne, sa peau douce est d’une douce teinte crème qui s’agence parfaitement avec ces yeux bleu claire.  Des yeux qui démontre une grande vivacité, fort instinct et une confiance en sois assez remarquable…Tout de même si fragile lorsqu’il s’agit de la bête. Son visage est légèrement rond, typiquement asiatique qui est encadre par ces cheveux d’un gris assez sombre, au léger reflet bleu. Il est assez difficile de décrire la couleur de ces cheveux qui semble plus sombre ou plus claire tout dépendant de la luminosité de l’endroit où il se trouve. C’est cheveux sont coupé court a l’arrière, complètement ébouriffer et finissant beaucoup plus longue sur le côté de la tête a partir des joues. Principalement habiller de noir ou de gris, il n’a pas vraiment de style vestimentaire. Peut-être un penchant pour le style ‘’d’armée’’ mais cela n’est pas vraiment dans ces cordes. Tout ce qui est sombre lui plaira, temps bien que ça reste masculin….

Pour de se qui est de son apparence de ‘’bête’’. Il a l’apparence normale d’un loup à première vue, son pelage est beaucoup plus sombre que la couleur de ces cheveux et varie rapidement. Elle s’approche beaucoup plus du noir que du gris, ébouriffé en partie au niveau du cou et du dos.  Étant beaucoup plus massif que sont proche cousin le loup, sa métamorphose est ainsi dire, plus imposante.  De grande pattes robuste armée de griffes bien limée…Enfin, un prédateur ne lime jamais ces griffes, mais ceux-ci sont destiner a bien tuer sa proie, limite à la déshabiller de sa protection naturel.  Sa grosse tête surmontée de deux grandes oreilles légèrement pointues paraitrait beaucoup plus charmante si sa dentition ne sera pas celle d’un carnivore. Deux grandes crocs vienne dépassée de sa gueules, un peu comme celle du tigre a dent de sabre si vous connaissez cette espèce disparut. Enfin, s’est crocs sont beaucoup moins longue et ne descende pas plus pas que sa mâchoire inférieur lorsqu’elle est fermer. Elles sont tout de même apparentes. Pour terminer, de yeux rouge sang. Étincelant dans la nuit comme deux petits joyaux. Ainsi dire, que rien n’est bien dans se physique. Même son regard est dépourvu de tout de pitié.  Il y a toujours la même vivacité et la même lueur d’instinct animal.

Bien évidement, Samuel peut choisir de ne porter que quelque signe distinctif. Avant d’arrivée au Stade de loup, s’est yeux serons beaucoup plus rougeâtre que bleu et sont visage sera plus canin que…Humain…

« Ce qui se passe dans ma tête »



Malgré son apparence froide et distante, Samuel n’est pas un type bien méchant. Quoi qu’il est un caractère explosif et vraiment imprévisible sont but n’est pas d’être cruel avec les gens qu’il  croise.
 
Un caractère assez impulsif, agissant avec une violence parfois si soudaine qu’elle en devient étourdissante. C’est excès de colère sont totalement imprévisible, on a bien du mal à savoir s’il est fâcher au moment ou on lui parle jusqu'à se qu’il frappe brusquement dans un mur. Sont visage toujours aussi neutre et sa manière dont il bouge si calmement peut porter à confusion. Mieux vos regarder s’est yeux qui parle beaucoup mieux que son corps. Il est cachotier, alors jamais il n’oserait vous dire quoi que se sois sur lui, il va falloir chercher un peu et essayez de comprendre le langage de sont regard. Assez étrange a dire, mais il s’exprime mieux ainsi.
 
Du moins, il ne dévoile pas vraiment ces sentiment au autre, ni même laisse paraitre sa grande générosité. Il faut simplement mieux le connaitre vu qu’il est plutôt méfiant avec les autres, un type qui adore pourtant être en groupe et sortir tout la nuit pour faire le diable dans les rues.  Quelqu’un d’énergique qui a besoin de manipulé, contrôlé les choses.  Un leader dans l’âme, on ne doit jamais monté plus haut que lui sur la marche. Au risque de se faire sévèrement redescendre ou bien même y aller jusqu’au poing.  Bref, quoi que Samuel utilise s’est poing un peu pour n’importe quoi depuis un certains moment. Pour protéger quelqu’un qu’il aime, ou bien protéger s’est chose a lui, sa fierté…Ce léger excès de protection est aussi dut a son égoïsme, s’est a lui tu touche pas. S’est son copain, tu ne va pas te tapé une soirée avec ces potes sans qu’il soit là! Sa serais une grave erreur de ta part…Ce côté est un peu chiant, surtout qu’il n’apprécie pas qu’on lui pose des questions sur son humeur, s’il va bien ou quoi que se sois. Sa le met dans un état pas possible….
 
Une bonne personne ne pose jamais de question a Samuel, il regarde sont comportement. Même s’il ne va pas bien, on ne se mêle surtout pas de ces affaires…Non jamais.
 
Mise a part sont côté impulsif et cachotier, Samuel a le don d’être le plus fidèle qui sois. Même parfois un peu trop, jusqu'à coupé contacte pour ne pas vous blesser. Même si sa fait le contraire normalement : s’est lui qui juge la situation s’il fait bien ou non.  Il vit très mal que l’un de ces copains le trahisse ou lui fait un tour dans le dos,  déjà qu’il n’a pas apprécié dont sa mère est partie sans lui dire quoi que se sois quand il était plus jeune. Chaque fois il semble revivre cet instant lorsqu’un de ces proches le laisse. Même si Sam’ parait méchant la première fois qu’on le rencontre, sont côté apathique et sensible n’est jamais caché bien loin. Pas qu’il est faible non plus, il est loin d’être un trouillard ou une personne incapable de soutenir un problème…Ahaha..C’est vrai, il ne tien pas les problèmes qu’il fait a s’est copains. Il va foutre le camp ailleurs parce qu’il ne se pardonne pas, sinon il peut supporter tout le poids pour les autres….Jamais il ne voudrait nuire a une personne en qui il a confiance.
 
Par contre pour les autres, il va s’en balancer quoi….S’est si amusent de se battre parfois, non?
 
Tout est question de confiance, vous aller avoir sont totale respect et un côté beaucoup plus ouvert. Toujours là pour les autres, mais absent la plus part du temps pour lui-même. Kyumi lui a déjà ouvert les yeux sur se point, mais Sam’ qui est tellement obstinée n’a rien voulu savoir des paroles de sa jeune amie. En plus que Sam’ n’est qu’un imbécile lorsqu’il s’agit de femme. Non, pas qu’il est un gros faible pour elles, mais plutôt car il ne sait jamais comment agir avec ceux-ci. Sois elle s’énerve ou bien..Que s’est la grosse crise…Dans les deux sens, sa reviens au même quoi qu’il fasse. En plus qu’il n’a jamais vraiment eux de contacte avec sa mère, les discutions avec une fille s’avère ne pas être son fort.  Se qu’il peut-être maladroit…Il sait pourtant très bien que les filles ne sont pas des monstres…Enfin….Peut-être le sont t’elle quelque fois…Bref ~  
Le côté plus sombre de Samuel est engendré par un excès de colère, d’impulsivité ou de besoin de prendre l’air. Tout s’qui peux le rendre plus agressif va lui faire péter un câble rapidement, pour que Fenris prenne le dessus sur lui et montre les crocs. Sont état peux rapidement se dégénérer, tout comme la couleur de ces yeux qui vont rapidement passée au rouge fluorescent….


Qualité : Protecteur, fidèle, leader, généreux, autoritaire, persévérant, calme, sérieux, charment, dynamique, ponctuel (Désoler les prof’ mais pas quand il s’agit de court normalement), sensible, mélomane.

Défauts : Cachotier, impulsif, froid, renfermé, égoïste, maladroit (surtout avec les femmes), obstinée, agressif,  possessif, réserver, bagarreur, brusque, jaloux....

« Ce que j'ai fait de ma vie »


(Je tiens a précisée que j'ai pas encore tout corrigée ><')

’’-Viens vers moi, ton corps ne brûlera plus de douleur…Tu pourras enfin hurlée.’’





-Saamm!!! Veux tu s’il te plait venir m’aidé a sortir les chevaux?

Le jeune garçon entre en courant dans l’écurie lorsque sont père l’appelle. Il sourie a sont père au même moment ou celui-ci lui pointe le cheval à sortir. Un grand étalon au pelage sombre,  Samuel viens ouvrir l’enclos pour le faire sortir. Malgré le jeune âge du gamin, l’étalon se montre affectueux envers lui.
- Tu feras attention a bien refermer la clôture derrière toi. Je vais me chargé de nettoyez les enclos.

-Dit…C’est quand que maman va revenir?

Son père se retourna, regardent son fils qui avait perdu tout sourire. Quoi dire lorsqu’on ne sait même pas ou se trouve sa femme? Samuel savait bien qu’il n’avait aucune idée ou elle était allée, s’est ça qui l’inquiète le plus. Depuis que sa mère a disparut sans laissée de trace, les deux ont beaucoup plus de travaille à faire.  La terre est beaucoup trop grand, beaucoup trop de tâche à remplir sans compté que son père dois partir pour la ville laissent son fils seul pour au moins un heur, voir même plus.

Son père s’arrêta au seuil de la grande porte de l’écurie.  Il soupira bruyamment avant de regarder devant lui.

-..J..J’sais pas Sam’…Je sais pas…

Il sortie en trainant doucement les deux chevaux qu’il venait de sortir de leur enclos. Samuel viens caresser doucement le museau de l’étalon.  Lorsque sont père fut hors de vu, il vient regarder son grand compagnon. Lui faisant part de son inquiétude, même si se n’est qu’un animal, ne ditons pas qu’ils sont sensible aux émotions?
La plus part des journées commençait avec une dose de joie, suivie d’une sorte de mélancolie.  Même lorsqu’il revenait de l’école, dans l’autobus il savait se qu’il l’attendait a la maison. Du travaille ici et là, peut-être devrais t’il faire la vaisselle après? C’est devoir n’ont jamais vraiment été compléter, il y avait le travaille qui lui en empêchait mais aussi un côté rebelle. A force de vivre tout le temps a l’ordre, qu’on ne peut s’éclater qu’une fois de temps en temps.  Ont remplace l’amusement par quelque chose de plus excitant, faire quelque chose qui est contre les règles.  Ont est parfois écœuré de notre routine, non?!

Une fois que les chevaux furent mit dans l’enclos a l’extérieur, Samuel allait courir vers l’écurie ou sont père nettoyais les enclos. Quand soudain un cillement assez fort l’arrêta net, sont réflexe fut de posée s’est mains sur s’est oreille…Cherchant du regard d’où pouvait provenir ce bruit, il remarqua que le son ne devenait pas plus fort.  Enlevant doucement ses mains de sur ses oreilles, il regarde au bord de la lisière de la forêt qui entours sont terrain…Le bruit provenait réellement de la bas. Curieux, il s’approcha lentement du bord du bois. Sortant du chemin de terre battu pour piétiner l’herbe couper courte qui entours la clôture extérieur des chevaux, ceux-ci semblait agité. Visiblement, eux aussi attendait ce cillement agressant.  S’approchant lentement, le regard perdu vers les bois grouillant de vie. Ou jamais il n’a osée posée les pieds, ce n’est pas comme s’il n’en n’avait l’autorisation. Plusieurs animaux qui s’échappait pour courir vers c’est bois n’en sont jamais revenu…

Excepté une fois, mais celui-ci n’était pas en état de vivre bien longtemps…
Arrivée prêt du bord, le son se fut plus fortement. Penchant le corps légèrement vers l’avant pour passée entre les buissons, il s’aperçus que quelque chose le fixait..Il relève les yeux pour voir deux yeux au couleur sanglante…

-SAMUEL! REVIENS ICI TOUT SUITE!

Avant qu’il n’ait plus distingué ce que s’était, Samuel se retourne en sursaut lorsque la voix de son père brise le son constant du cillement. Reculant rapidement de cette chose, qui a maintenant disparut, il courut rapidement vers son père. Qui ne se gêna pas pour manifesté sont mécontentement : nombreuse sont les fois qu’il lui répète de ne pas s’approcher du bois.

Mis a part la colère de sont père, Samuel remarqua qu’il ne semblait pas avoir perçus quelque chose…Même au souper, ce jour là. Lorsqu’il en parla à son père de ce qu’il a vue. Celui-ci affirme n’avoir rien vue…Après tout, le bois grouilles d’animaux sauvage..Comme les loups. C’est animaux ne se gêne pas pour sortir le soir et s’attaquer au mouton ou bien même au vache.  Les clôtures étroite ou même très haute ne servaient à rien. Samuel se rappelle malgré qu’il soit si jeune a se moment, la clôture qui avait été rongé par de puissante crocs pour entré dans l’enclos et tué l’un des veaux.

Même si les loups sont de créature dangereuse, la paire d’yeux qui avait là n’avait rien à voir au regard ambré des loups normaux. Puis, cela n’explique en rien le cillement constant. Sont père lui, n’a rien vue ni entendu.



’’-Même les choses précieuse peuvent être détruite un jour…Par tes propre mains.’’








Quelques années plus tard, Samuel s’était légèrement éloigné de son père. Il travaille néanmoins encore pour lui, sur le terrain mais lorsqu’on est âgé de 16ans des fois ce qui nous importe s’est simplement une bonne fin d’journée entre amis.  Le travaille ont en a rien à foutre. Il était dans les environs de 18heurs se soir là, lorsque Samuel ouvre brusquement la porte de chez lui avec ces bottes noirs salie de boue.

-Hey! Père je pars avec mes copains au centre ville. C’est Jeff’ qui conduit t’inquiète!

-Sam! Prend pas d’alco-

La porte se referma avant même qu’il n’est plut terminer ça phrase.  Sautant pardessus la rampe du balcon Sam’ retombe au sol, s’éclaboussant de boue. Avant de courir vers la bagnole qui est stationné plus loin. Ouvrant brusquement la portière pour s’assoir a l’avant, au côté de Jeff qui est au volant.

-Et puis, qu’est-ce qu’y’a dit ton vieux père?

-Aller on part mes potes! Ont va faire du parcoure! …Et puis, mon père n’est pas si vieux qu’ça, il n’est même pas dans la cinquantaine encore…
C’est trois autres copains assis derrière rigolais, pendant que l’un fini par s’allumer une clope et descendre sa fenêtre. La voiture fit marche arrière et Samuel est sa gang partie vers le centre ville pour s’éclater. Tout commençait bien, pourtant malgré l’amusement de Samuel avec ces copains. Quelque chose à l’intérieur de lui n’allait pas, un mal d’estomac? Non, se n’est pas suffisamment descriptif de ce genre de mal aise.

-Hey guys, juste comme ça..Pour vous foutre la chienne avant d’aller le bas. Vous avez entendu la nouvelle dans l’journal? Les agents d’la faune et la flore disent qu’ils ont répertorié l’un de plus grosses bêtes du cartier. Un seul aurait bouffé une vache au complet, les marques de crocs sont semblable aux loups mais en deux fois plus énorme. Ils pensent que sa l’aurais la taille d’un original! Haha.. Finissant par prendre une grande inspiration de sa clope pour l’expirer par la fenêtre ouverte. Il regardait ces potes avec un sourire.

Jeffrey fut toute suite intéressée par le sujet, mais resta concentrer sur la route. Malgré qu’ils soient encore en campagne, les routes courbées ont été la cause de nombreux accident.  

-…Je te l’avais déjà dit Masahiro que tu étais le plus nul des nuls pour raconter des histoires qui sont ‘’supposé’’ nous faire peur?

-C’est peut-être ces clopes qui le rend d’même..
Samuel reçus de la part de son pote Masa’ un claque sur le côté de la tête. Celui-ci chigne légèrement avant de rigolé un peux.

- Allons, mise a part que Masahiro est un type complètement nul pour raconter des histoires de peur. Cette découverte, bien sincèrement…Ont s'en bat tous les couilles nah?!

-Bien moi personnellement j’irais faire des rechercher rendu chez moi sur le net…

Le pauvre qui conduisait fut taquinée par ces copains, surtout part Gunji. Lui qui se balance de tout, a peine qu’il avait 13ans qu’il partait des mauvais coups a s’est parent. Même qu’il piquait deux ou trois cigarette a sa mère pour les fumées en cachette dans le sous-sol. Gunji est et restera toujours le plus casse gueule de la gang. C’est lui qui paye l’alcool, les clopes et même parfois les meufs. Même si se n’est pas trop dans les cordes de Samuel, les deux s’entendent plutôt bien.  Ils se sont connus au début secondaire lorsque Sam’ s’était bagarrer avec l’un des mecs d’une gang. Gunji était sortie de nulle part a ce moment là pour l’aidé à lui donner une volé avec Sam’ absolument pour rien. Il avait simplement dit qu’il aimait se battre….En se remémorent ce jour là, Sam’ le traite comme un psychopathe. C’est un peu l’cas, s’est-le clown bagarreur du groupe…

- Gun’…Aller, fini la plaisanterie montre qui tu nous as apporté!

A cette phrase, tous arrêterai de rire sèchement, sauf Gunji qui souriait largement.
-Pourquoi vous faite cette gueule? J’ai amenée personne avec n-

-RAH GUNJI, j’en ai marre d’être couché a plat ventre sur vos fichu pieds!! De plus, ne t’ai-je pas dit de changé une fois de temps en temps tes fichu chaussette? C’est comme des calçons, sa s’lave imbécile! Salut Sam’ ! La jeune femme se relève et viens s’assoir entre Masa’ et Gun’. Les deux la regardait avec un large sourire, puis Gunji viens taper dans la main de Masahiro. Un plan que les deux on mit en point…Même si Jeff’ a posée quelque problème…
Samuel échange un regard froid avec Jeff’.  Jeff’ viens reporter sont regard sur la route, venant a tournée sur un chemin, sortant des routes principales. Samuel avait insisté pour que se sois une soirée qu’entre copain…En aient pris soin de retirer toute trace de féminisme…

-..S…Sérieux les mecs…Vous n’avez pas fait ça…J’avais dit pas d’meuf!

Se fut la pagaille un instant dans la voiture, Gunji qui essais de comprendre le point de vu de Samuel en hurlant. Masa’ qui retiens Kyumi pour ne pas qu’elle sorte de la voiture. Visiblement offensée par ce que Samuel venait de dire. Jeffrey hurlait sur tout le monde de se taire, en plus de Kyumi qui n’arrêtait pas de se plaindre d’être une fille.

-HEY LES GAMINS! De tout manière on est arrivé alors Kyumi –chou tu va rester avec nous. Si Sam’ n’est pas content de sa soirée, eh bien y’a qu’a retournée chez eux! Dit-il en arrêtant la voiture, tout le monde s’était calmée…Puis Sam’ avait fortement soupiré…Retournée chez eux a pied,  il n’avait pas encore sont permis.  Tout le groupe descendit de voiture. Gunji se précipita vers la coffre de la voiture en poussant de petit rire exciter.  Pendant que Masahiro lança sa clope au sol pour l’écrasée avec son pied en tenant toujours le poignet de Kyumi pour part qu’elle s’enfuit. Celle-ci vient lui donner un fort coup dans l’Estomac, pour qu’il la lâche.  Elle lui tapote légèrement le dos pour lui dire que tout va bien aller. Elle vient s’approcher de Sam’ qui fourra les mains dans les poches de son pantalon noir, tout en s’approchant de Gunji. Celui-ci ouvre le coffre en hurlant comme un débile. Il avait mit sa réserve d’alcool a l’arrière.

-J’avais un drôle de pressentiment…Peut-être que s’était a cause de ça.

-Allons, prend en juste un peu. Et puis ta 16ans, bientôt 17…Ton père dira rien. Il a commencer a boire a 15ans lui…Dit pas la suite Masahiro en s'en prenant une.

-Peut-être que son pressentiment s’était moi.. Dit-elle en se posta fermement a c’est côté, posent une main contre la voiture. Le défiant du regard.  Akyumi et Samuel s’était connu lors d’une soirée, dans le temps que Gunji et elle sortait encore ensemble. Depuis s’est terminée, mais elle a continué de voir Jeff’ et Masa’. Même qu’elle reste tout de même ami avec Gunji, malgré que celui-ci tente toujours de la reconquérir. Et puis, qui voudraient sortir avec un psychopathe fou d’alcool?  Les relations entre elle et Samuel ont toujours été bonne, malgré que Sam’ déteste lorsqu’elle vienne foutre son nez dans ces affaires.

Elle vient la poussée légèrement par l’épaule pour l’agacer et partir vers Gunji qui s’était déjà installer au centre du terrain. Ce terrain abandonner servait de poubelle pour la ville. Beaucoup de matérielle de construction était posée ici et puis oublier. Ça donnait un assez vaste terrain de parcoure, un terrain de jeux qui s’offre aussi au gang.

-Kss…Pas l’peine d’me poussé pour me faire chier non plus..

-Allons, Sam’…Prochaine soirée je viens pas, après tout…C’est Gunji et Masa’ qui m’ont invité…

-P’tite peste..

Gunji et Masa’ hausse le ton en rigolent pendant qu’les deux préparait un feu.
-T’en fait pas Kyumi, le pire qu’il pourrait te faire ces te mordre un doigt!! Hahah.. Il faisait allusion aux ‘’bagarre’’ du primaire que Sam’ leur avait conté.
Le groupe s’était installer autours du feu, Kyumi regardait silencieusement Sam’ pour voir si sa présence le gênait réellement. Jeff’ et Gunji s’était tournée dos au feu pour regardée le terrain et voir s’il ne pouvait pas partir d’un sense et faire le tour du terrain en courent tout en sautant sur divers objet. Ou bien devrons t’il déplacer certaines choses, s’ils le peuvent.

Masahiro raconte une histoire a Samuel, se qui fini par retournée sur la bête qu’il avait parlé tout a l’heurs dans la voiture.  Il avait l’habitude d’entre se genre de chose, après tout Sam’ vivait en bordure d’une grande forêt et les prédateurs ne se gêne pas pour venir se remplir le ventre. Au moment ou Samuel allait ouvrir la bouche pour filer un mot a Masa’, Gunji se retourne en hurlent pour déposée sa bouteille d’alcool au sol. Celui-ci se fait craquer les jointures puis s’échauffe sur place. Il place ses mains près de sa bouche et hurle comme les loups le font. Il s’arrête pour écouter l’écho qui se mêle au bruit de la circulation plus loin. Il éclate de rire avant d’regarder Kyumi, Masa’ et Sam’ qui le regarde comme s’il était un débile mentale…..

Peut-être était-ce le cas.

-Aller mes p’tites putes! Lever vos jolie p’tit cul et on y va! Sam’ on a besoin d’toi pour voir si notre parcoure de la dernière fois est encore faisable! Va donc voir!

Le groupe se lève rapidement puis partent plus loin sur le terrain. Pendant que Samuel s’éloigne du groupe pour aller voir l’ancien secteur qu’ils avaient pris avant. S’enfonçant dans la noirceur celui-ci tourne un grand mur de béton…Puis, son estomac se serra brusquement…

Un cillement particulier lui vint a l’oreille…

La voix des autres semblait tout de même loin…Mais avec l’écho qui règne sur le site, s’il avait quoi que se sois il n’aurait qu’a hurlée. Continuant sa route vers le secteur, il lui était difficile de ce concentrer sur son chemin…Le cillement le rendais d’avantage curieux…Plus intéressant…Il pivote a sa gauche et suit le bruit. Avec la noirceur et l’absence de lampadaire pour éclairer sa route, il devait y aller à pas sûr. Parfois certains matérielle n’ont qu’à être poussés pour qu’une montagne de matériaux tombe sur leur tête.  Débouchant derrière une pile de voiture l’un pardessus l’autre, Samuel s’arrête brusquement. Les yeux sanglant le fixaient droit dans les yeux. La bête qui se tenait devant lui atteignait les un mètres facilement.  Son physique est semblable a celui du loup, pourtant d’immense crocs dépasse de ces babines et c’est griffes sont démesurément longue. La bête restait immobile, malgré son pelage blanchâtre il paressait tout de même invisible dans la noirceur.

La bête posa une patte vers l’avant. S’approchant lentement, plus elle s’approchait…Plus le cillement semblait puissant…Samuel recule d’un pas, puis viens pour se retournée et partir en courant, le cillement se fut si intense qu’il en perdit pied. Posent ces mains sur s’est oreilles pour essayez de camoufler le bruit.

-LES GAARS!!

Il ouvrit les yeux, la bête avait la tête penchée sur le côté, à quelque centimètre de son visage. Son souffle chaud dégage une odeur de décomposition, lorsque la gueule de celui-ci s’ouvre brusquement. Dans un pur réflexe dut a l’adrénaline, il frappa l’énorme bête sur le museau. Un poing bien placé. La bête ne fit que tournée la tête sur le coup. Grognant férocement, le cillement se fit d’avantage puissant. Ferment les yeux sous la douleur, la patte de l’animal lui écrasa l’épaule…Non, enfin…Des crocs lui transperçai l’épaule, la douleur fut si vive. Lorsqu’il retira s’est crocs pour bondir plus loin, les énormes trous causés par ceux-ci  chauffait a blanc. Comme une brûlure assez intense, traversant son corps au complet.  C’est hurlement étrangler alertait sont groupe. La bête s’éloignait tranquillement, la gueule emplie de sang. Pourtant, elle resta tout prêt et se retourna lentement lorsque le groupe arriva à la hauteur de Samuel

-Putains mon gars! Qu’est-ce qui tes arrivée?!! Les hurlements étranglé de Samuel et a le voir se tortiller de douleur en aient une main plaquer contre son épaule lui donnait la chaire de poule. Lorsque Kyumi lâcha un puissant hurlement de terreur et allait se cacher derrière Gunji qui s’empara d’une barre métallique qui était tout prêt. Masahiro compris rapidement que ce monstre qui ce tenait devant eux était la cause de la blessure..Il n’y avait aucun doute, la gueule était pleine de sang.

-Putains….C’est quoi ce monstre….Putains vite faut l’apporter loin d’cette créature! Il va perdre son sang et sa va attirer d’autre bestiole!

-Sam’! B..Bordel arrête de hurlée comme ça tu me fout la chienne… Il tentait de maitriser les spames que sont meilleur ami avait, les hurlements étrangler pouvait t’être comparer a quelqu’un qui se fait déchiqueter vivant…Ou dévorer simplement. Kyumi et Masahiro ainsi que Jeff soulève Samuel et le traine jusqu'à la voiture. Pendant que Gunji tenait fermement la barre de métal entre ces mains. Ne perdant pas de vu l’animal qui restais terriblement calme…Même trop, il aurait préférer que la bête tente de venir rechercher son repas. Cela lui semblerait moins terrifiant.

A moins que la bête avait déjà fini de la tuée…

Cette pensée fit tremblé légèrement le corps de Gunji qui recule lentement pour resté face a la bête…Suivant le groupe, jusqu'à la voiture..Ou le feu était toujours allumé…Rendu prêt de la voiture il se retourna vers s’est pote et regarda la blessure de Samuel. Le sang rendait visqueux sont chandail.

-Putains..Putains..Putains..Est-ce qu’il va survive?! Ta…Ta vue la morsure? Putains guys, faut partir rapidement avant qu’-

-Gunji! Lâche de dire putains et veux tu s’il te plait essayer de gardé ton sang froid?! Dit-elle, elle-même tremblante les mains pleine de sang. Au bord des larmes elle viens retirer sa veste mauve pour arranger a l’improvise un bandage…Jeffrey l’aide avant que se Sois Masahiro qui prenne la relève plus que celui-ci viens démarrer la voiture et ordonnée a Gunji de tout ramassée…

-Aller on fou l’camp d’ici on l’amène a l’hospitale…

-..N…Non pas..pas..l’hospi’… Sa voix fut faible et torturer de douleur, il t’ente d’ouvrir les yeux mais le feu l’aveuglait. Le cillement avait complètement disparut, l’odeur dut sang se fut sentir plus forte. Il viens lever sa main vers le ciel pour la regardé, il ouvre légèrement les yeux et voie bien que celle-ci est emplie d’sang..-..N..Non pas l’hos’…I..Mon père..Va s’inquièter..

-Bien y’a de quoi a s’inquiéter Sam’!! Ta vu la bête qui ta attaquer! Tu auras besoin qu’on te ferme ces plaies! Faut l’mettre dans l’voiture…
Le groupe viens l’aidé à venir le posée sur la banquette arrière. Kyumi et Masahiro se tenait avec lui a l’arrière. Pendant que Jeff’ prit rapidement le volant et partie avant même que Gunji eux le temps de mettre sa ceinture…Et puis merde la ceinture pas vrai?!

-Tenez le éveiller…Tenez le éveille s’il vous plait. Je ne veux pas que ma voiture serve de cercueils! Même si Jeff’ avait mit son cd de musique rock dans le fond, Sam’ ferma les yeux et s’endormie. Enfin, s’il resta éveiller il n’en n’a jamais eux conscience.




’’Tu n’est pas seul a savoir hurlée…Viens..Viens gouter aussi a ma chaire.’’







-…C’est blessure sont refermer les gars….L…J..Je comprend pas, j’suis pas la seule a avoir vu les marques sur son épaules?! Kyumi chuchotait. Agenouiller dans le lit de Samuel qui était allongé. Gunji au côté de Kyumi, Jeff’ assis de l’autre côté et Masahiro a la porte surveillant tout mouvement dans la maison de son ami blesser.

Il sont entré en douce chez eux en aillent prit soin de retirer leur soulier afin de faire moins de bruit. Par chance, Jeff connaissait tout de même bien la maison de celui-ci. Il plut trouvée une trousse de secoure assez rapidement.

-S’pas normal…Des blessures de la sorte sa ne se referme pas aussi rapidement. Il a même perdu beaucoup de sang….Kss…Si il y passe, ont est tous responsable.

-J’veux pas aller en priso-

-..Tsk..E..En prison….Gun’?....N..Non pas ce soir…Tous eurent un soupire de soulagement a le voir éveiller.  Il tente de se relever mais tous ces copains vienne rapidement l’obliger a resté coucher. -M..Mais j’vais bien…J’..Ggrfm.. La douleur vive traverse son épaule. Il ne fit plus un geste et regarde les gens qui l’entourait…Il eux un instant de peur de découvrir le visage de son père prêt de lui..Mais il n’y avait heureusement que ces copains.
Ont a eux la chienne de notre vie Sam’…Ton hurlement est vraiment a glacée le sang quand tu t’blesse toi..Putains, j’en ai encore des frissons…Qu’est-ce que la bête ta fait? Elle ta secouée dans tout le sens? Tu la attaquer? Tu tes d-

-Gunji….Parle moins fort…Et ne le bombarde pas d’questions..Dit-il en aient plaqué brusquement la main sur la bouche du psychopathe

-..N..Non elle ma pas s’couée…Je…Elle s’est…En fait, j’sais plus..Leur raconter? Non, sa leur paresserait totalement idiot…Mieux vos pas, faire comme si tout avait été oublié…Mais pourquoi? Il n’en sait absolument rien, mais quelque chose au fond de lui veux que se sois discret, que seul lui connaissent vraiment ce qui sait passée. Kyumi souri légèrement en reniflent, tout le monde se retourne vers elle et la regarda. Celle-ci rigola légèrement en se cachant le visage
-Oui..J’pleurniche..J’suis simplement soulagé qu’il sois vivant..
Gunji rigole légèrement mais se contente de ne rien dire, Jeff était prêt en lui en mettre une.  Puis celui-ci revérifie encore une fois la blessure, tout semblait beau.  Malgré qu’il soit guéri, çà l’inquiétait toujours autant. Comment une blessure pouvait t’elle guérir aussi rapidement? Ce n’était pas normal, rien de ce qui sois passé ne semblait vraiment réel. Une simple soirée pour s’éclater qui, avant même d’avoir  commencé, fini par un grave blesser qui est déjà guérie?

-V..Vous pouvez partir, si vous voulez…J..J’vais bien…J’suis simplement…Fatiguée…I..Il dois être tard..

-Non, il est simplement 23heurs…Je ne croie pas que se sois une bonne idée de te laissée seul pendant un certains temps. Le fait que tes blessures se soient guérie aussi rapidement est assez troublant.

-En effet, je pense que l’un de nous devrais resté avec toi jusqu’au petit heurs du matin…Voir si tout va bien…J’ignore si tu pourra cacher ça a ton père..Mais pour l’instant il dort toujours profondément.  Peut-être que tu devrais ne pas lui caché cela…. Jeff’ se lève et viens croisée les bras en restant debout au prêt du lit. Pendant que Masahiro jet un coup d’œil a l’extérieur de la chambre.
-..N..Non! Faut rien dire a mon père…Sa le mettrais trop au sol, s’il savait dans quelle état j’suis…M..Puis mes blessure sont guérie..Pas…pas la peine d’faire de surveillance.

-Peut-être guérie, mais ta perdu vachement beaucoup d’sang…S’pas toi qui a vu la gueule de la bête ouverte en se léchant les babines… Sa m’étonne qu’il n’ai pas tenté de te ressauté dessus, tu avait l’air d’avoir bon goût..Kyumi viens lui donner un légère tape derrière la tête, celui-ci fit un ‘’aie’’ a voix base afin de ne pas faire trop de bruit.

-Quoi qu’il en soit, je vote pour qu’on le surveille à tour de rôle. Après tout, si son père se lève vous aurez qu’à vous glisser sous le lit. Alors qui commence  cette rôde?

Tout le monde se mirent a parlée en même temps puis Jeff viens ramener l’ordre comme a l’habitude grâce a son fameux signe de main.
- Vu que je sait que Sam’ voudra rien savoir de la rôde…J’fait un marché avec toi…Ont fait une rôde pour cette nuit pour regardé si ta santé est correcte, puis en échange ont ne parle de ce qui s’est passée a personne..J’dit bien personne..Sa reste entre nous cinq. Compris? Visiblement, Samuel n’avait pas le choix d’accepter, il fit un hochement de tête..Puis remarqua a l’instant que sa vu était incroyablement plus clair dans la nuit qu’a l’habitude. En parcourant sa chambre du regard, il vu bien qu’il n’y avait aucune lumière d’allumer..Et les rideaux de la fenêtre était mit devant ceux-ci.

- Faudrait deux volontaire maintenant… Suite a cette phrase Kyumi et Jeffrey lèvent la main pour se porté volontaire.-Kyumi, tu va commencer. Je dois aller porté Gunji et Masahiro chez eux….JE vais revenir vers 2heurs..Sachant que son père ce lève toujours vers les environs de 5-6heurs du matin…Kyumi fut d’accord et hoche la tête. Les garçons prient leur souliers ou leur botte et sortie silencieusement de la chambre..Excepter Gunji qui voulait parler mais Jeff’ le frappa derrière la tête. Une fois que la voiture quitte l’entré de chez Samuel. Kyumi le regarda en fronçant les sourcils

-Aller espèce de menteur….Raconte s’qui s’est passée…Pourquoi ta blessure s’est refermée aussi rapidement?! Voilà qu’il allait avoir affaire à une Kyumi en colère.

-..J..J’sais Kyu’..J’peu rien expliquer…J’Sais pas plus de chose que v- Elle pose brusquement sa main sur sa bouche pour qu’il se la ferme. Elle retira brusquement sa main en soupirent de frustration.-Mon cul oui…C’est comme la dernière fois quand t’avait l’un d’ces grand pansement sur le ventre car ta fait le con avec l’un de te copain d’art martiaux et qu’tu tes ramassée a avoir une grave blessure a cause de son Katana…Ma mère me répète toujours que ce ne sont pas des jouets…Tu semble ne pas l’comprendre…S’toujours la même chose avec toi..

Samuel réussi doucement à se redresser et viens glisser l’un de ces oreillers derrière son dos afin que se sois plus confortable.-Woh..Woh pas la peine de te fâcher….Cette blessure date de deux ans. Je sait me battre avec ces épées…Tss, tes drôles..Depuis que j’suis jeune que je  les manies…Ce jour là sa été coup de mal chance…

-Encore aujourd’hui hein…Le regard froid de Samuel suffit a lui faire taire ce côté plaintif d’elle….En même temps, elle ne veux que sont bien. Mais Kyumi agis toujours mal lorsqu’il suffit de démontrer une quelconque source d’affection. C’est bien pour ça qu’elle préfère se trimballer avec les mecs, parce que eux au moins. Quand tes copains avec eux tu le reste peux importe s’que tu dis… Elle fini par rajouté plus calmement qu’il devrait se reposée…

-..J..Laisse moi au moins aller à la toilette seigneur…J’pas b’soin ton aide merci..Dit-il tout en venant doucement se lever..La douleur semble s’être dissiper…Il devait vérifier quelque chose. Il se redresse et viens marcher jusqu'à la porte. Kyumi le suivie du regard, inquiet…Elle pensait que le mieux s’était de l’attendre prêt de la porte de la salle de bain, mais ça risquerais simplement de créer un tension entre les deux..Parce qu’elle est ‘’trop dans ces affaires’’..

Samuel  longue le couloir en évitant les planches de bois grinçante..Puis viens s’enfermer dans la salle de bain..Il ignore ou est rendu sont chandail, mais le bandage qu’il ont fait est loin d’être fait a la professionnelle..Au moins, l’important s’est qu’il soit serré…L’une des blessures n’était cependant pas recouverte, permettant de voir qu’une simple cicatrice ronde…Samuel viens brusquement tout retirer, voyant la morsure comme si elle était là depuis des années….Totalement refermer, il cligna des yeux a plusieurs reprise…Se retrouvant même a se pincer, mais rien ne changea..S’est belle et bien la réalité. Il regarde ces mains, puis s’est pieds..Quelque chose était nouveau…Mais quoi? Il regarde par la vitre de la salle de bain, regardent a l’extérieur….A l’habitude, il est impossible de voir la forêt d’ici, pourtant..Sa vision est si clair…Il s’approche de la lumière, puis ferme les yeux…Ferment celle-ci, puis il ouvre les yeux…
-…Putains..



[La suite après mon poste]



« Ce que je suis capable de faire  »


Mise a part sa métamorphose en loup géant, Samuel a deux autres pouvoirs.


1er pouvoir

  Téléportation et matérialisation d’arme : Ce pouvoir permet à Samuel d'utiliser deux pouvoirs. Le premier est une simple téléportation a courte distance, il ne peut traverser les murs ou bien passée à travers un objet rigide de grandes tailles... Enfin, pour ce téléporter Samuel doit avoir une vu sur son objectif, se téléporte derrière un immense mur de béton sera donc impossible. Par contre entré chez quelqu’un sans avoir à ouvrir la moindre porte est possible : la fenêtre ou une simple porte vitrée lui permet de ce téléporter à l’intérieur.
 Le réel pouvoir du cristal ne réside pourtant pas de la téléportation. C'est de matérialiser diverses armes et d’offrir une protection à Samuel. Même si le mot ‘’cristal’’ peux vous sembler fragile celui-ci est beaucoup plus résistant que vous ne le croyez, malgré tout il n’est pas incassable…Sa rigidité dépend de l’énergie et la concentration que Samuel y met pour le créer. Ainsi, s’il a le moindre doute sur ses capacités, il risque d’y avoir de forte chance que Sam’ se retrouve avec une épée sans lame….La manipulation des armes prendra du temps et de la concentration a Sam’ avant que celui-ci puissent les utiliser convenablement.
Du moins, le temps que Samuel apprenne à vivre en harmonie avec Fenrir…
 
2eme pouvoir

Les runes de Fenrir : Une fois l’arme qui regorge du pouvoir de Fenrir, celle-ci est capable d’infliger différant niveau de rune qui affecte les capacités de l’adversaire de Samuel. Il est facile de visualisé lorsque Samuel utilise ce pouvoir, la lame de sont arme dégagera une faible lueur bleuté et étincellera dans la noirceur. Il existe 4niveaux de Rune, la première n’inflige strictement rien…Enfin, bref…Détaillons..
Premier niveau : Lorsque la lame vous inflige une première blessure, celle-ci sera marqué d’un sceau bleuté. Le premier sceau n’affecte aucune capacité a l’adversaire, elle est plutôt une ‘’ouverture’’ vers les autres niveaux de rune. Pour ce débarrasser de n’importe qu’elle niveau de rune, il suffit de venir bloquer l’attaque de Samuel : un simple choc avec une autre lame suffira à faire perdre le pouvoir a celle-ci.  La première Rune disparait sinon d’elle-même après quelque minutes.
 
Deuxième niveau : Celle-ci provoque un endolorissent du membre toucher. Pouvoir nuire à la capacité de l’adversaire, le rendant moins habile avec son arme.  Si le prochain coup est bloquer, la rune perd sa puissance, sinon elle disparaît après un certains instant. Cela peut prendre plusieurs minutes…
 
Troisième niveau : En plus de l’endolorissement, la troisième rune provoque une perte des sens. Des étourdissements à vrai dire, une perte d’équilibre bien évidemment. Rendant l’adversaire beaucoup plus faible face a Samuel, prenant l’avantage sur le combat dans se cas-ci…
 
Quatrième niveau : Ce dernier niveau est rarement atteint, parce que aucune rune ne dois t’être bloqué et doivent être continué dans les minutes précédente. Une trop longue attente défait le sort et la lame perd sont pouvoir. Sam’ devra alors attendre quelques heurs afin de pouvoir réutiliser les runes de Fenrir. Le dernier niveau permet une paralysie, total de tout les endroits toucher par les précédentes runes.  Alors, autant dire que les runes doivent être dispersées sur le corps si la quatrième rune doit être fatale. Lors de l’utilisation des runes, le but n’est pas de tué l’adversaire avec les coups de lame porter, mais bien de réussir un enchainement complète dans un si peu de temps. Un adversaire de faible niveau sera rapidement maitrisé grâce a ce pouvoir, tendis qu’un adversaire de plus haut niveau sera esquivé et même bloquer les attaques de Samuel malgré sa grande rapidité de mouvement….
 
Les runes peuvent être appliqué grâce a n’importe qu’elle arme.
 
 






[/color][/color][/b][/b]
C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P I C O D E



Dernière édition par Samuel Amarok Kishi le Dim 25 Mai - 3:39, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Samuel Amarok Kishi, fils de Fenrir [terminer]   Mar 4 Mar - 15:13

Samuel Amarok Kishi
Sexy boys - Élève ♂
avatar
Race : Loup-garou(Fenrir)

Messages : 69
Rubis : 77
Date d'inscription : 03/03/2014
Age : 21
Localisation : A l'extérieur...Surement pas enfermer entre quatre murs.
Sexy boys - Élève ♂


Suite de l'histoire



’’ J’aime lorsque tes yeux rouge se pose férocement sur moi….J’ai ce sentiment d’appartenance…’’





Le lendemain matin, lorsqu’il ouvrit les yeux. Jeffrey était partie, tournant la tête sur le côté droit pour voir le cadran qui était posée sur sa table de chevet. Sur le cadran était indiquer qu’il est dans les environs de 2heurs de l’après midi…Il se relève brusquement et viens rapidement se changé, enfilant un jean propre et descendant rapidement a l’étage inférieur : jamais il ne s’est sentie aussi vivant..Et vif d’esprit. Venant précipitamment jeter les bandages dans les poubelles pour ensuite les sortir a l’extérieur. En ouvrant la porte il croise sont père.
-Ah..tes enfin réveiller..Vous avez veillez tard hier? Dit-il en regardent le sac de poubelle que Samuel tenait dans les mains. -…J’allais justement venir te réveiller pour que tu fasses le ménage de la maison…J’me suis déjà occuper de l’écurie. Tu rappelleras Jeffrey, il voulait savoir si tu étais disponible. Il semblait presser
 
-..O..Oui père..
Une fois que son père se retourne pour aller continuer sur le terrain, Samuel viens rapidement descendre les marches du balcon et aller jeter les ordures au chemin. Il vient glisser sa main dans la poche de son pantalon pour sortir son téléphone cellulaire noir. Il l’alluma puis appuya sur quelque bouton et celui-ci viens composée le numéro de téléphone de Jeffrey…Il vient mettre le téléphone a son oreille en même temps de venir jeter les ordures. Il s’arrête un instant et attend qu’il décroche..Puis sa voix se fit entendre au bout du fil.
 
- Yô mec…Tu ne peux pas savoir, comment j’me sens aujourd’hui. Il regarde les ordures et recule de quelque pas en fronçant les sourcils. Tout semble être plus clair, les bruits plus nets mais aussi….Les odeurs plus forte…
 
-Quoi? Tu ne te sens pas bien? Tes blessures ont changé? Hier quand tu tes endormis mon vieux, je te croyais mort. Tu voulais gardée les yeux bien clos!
 
-N..Nenon..Sa va super bien….Même qu.. Il serait mieux de gardé tout ça pour sois….Samuel reviens lentement vers chez lui. En regardent ici et là comme si tout était nouveau…-M..Mon père a dit que tu avait appeler pour savoir si j’était dispo’….Ta appeler pour qu’on fasse de quoi..enfin..Qu’on s’reprenne de notre soirée d’hier ou s’est que tu voulais savoir comment j’allais…Habituellement c’est moi qui appelle, non?
 
-Enfin, oui et non….Oui  j’veux reprendre la soirée d’hier mais demain y’en a certains qui ont court. Mais en même temps, j’appelais pour prendre des nouvelles car Kyumi vou- Dans le combiné plusieurs voix s’élèvent..Celle de Gunji, de Masahiro et Kyumi qui hurlait des insultes a Jeffrey d’avoir cacher que  s’était son idée d’appeler pour prendre des nouvelles de sa santé. Arrivée sur le balcon, Samuel ouvrir la porte en même temps d’avoir un léger sourire au coin des lèvres. C’est copains l’apprécie vraiment..Commençant à ramasser un peu tout se qui traine dans la maison tout en gardent le contacte avec ces potes sur son cellulaire.

 

-Eh bien, pour l’instant je dois faire le grand ménage habituelle…Après je serais disponible si mon père veux bien..J’vous attends vers 5heurs…Ont aura qu’a aller faire une balade dans notre cartier… Il entendit tout le monde être d’accord sur cet heur, avant que Jeffrey ne raccroche et laisse Samuel faire sa corvée. Se fut rapidement fait, aient un plein d’énergie et pour ce qui est de sa chambre…Il n’avait qu’a tout mettre sous son lit, son père ne jetait jamais l’œil en dessous….Sauf quelque fois, bref.  Même si se fut rapidement fait comparativement a l’habitude, Sam’ ignore toujours  pourquoi les blessures étaient déjà cicatrise …De plus, il n’y avait plus que cette cicatrice, sa vision est nettement plus clair, cette ouïe beaucoup plus fine….Il a toujours eux une excellente ouïe, mais elle semble s’être encore développer…Rien de tous ça ne lui semble normale..Pourtant,  sa ne lui déplait pas le moins du monde!
 
L’heur venu, Sam’ eux une brève discutions  avec son père sur le fait qu’il ne revienne pas vers les petites heurs du matin…
 
Comme prévue Jeff’ se montre pile a l’heur dans l’entré de la maison de Samuel. Enfilant rapidement l’un de ces vestons noir, il partie a l’extérieur après avoir assuré a son père qu’il allait revenir avent 22heurs. Qu’est-ce que sont père peut être chiant parfois.
Entrant dans la voiture a la même place qu’a l’habitude..Tout le monde se rua sur lui pour essayez de voir la marque a son épaule
-Woh woh woh!! Qu..Déshabiller moi pas bordel! Non mais vous fouter quoi!? Non mais merde vous êtes une bande de sauvage, s’est a peine si j’me suis assis confortablement….
 
-On veut juste voir si ont a pas réveiller hier…
 
-…J…Non, vous n’avez pas rêvé…Y’a vraiment rien…A part un marque minime…C’est cicatriser comme si sa faisait des années..Dit-il tout en replaçant sont veston sur s’est épaule.En soupirent bruyament avant de jeter un regard glacial sur Kyumi et Gunji qui était les premier a lui sauté dessus.-..Bon sens, vous êtes vraiment des bêtes…Samuel ne précise cependant absolument rien sur s’est nouveau sens , ils n’avaient pas a savoir.




Tous se mirent à rire légèrement, soulager de voir leur meilleur copain sur pied. Tout le long du chemin, ils ne parlèrent que de la bête qui a attaqué Samuel. Personne ne sait réellement ce que s'était, mais tous se souviennent du regard assoiffer de sang de la créature et sa gueule terrifiante. Seul Samuel semble avoir entendu le cillement encore une fois et surtout de savoir ce qui s'est réellement passée...Ils pensent toutes que la bête s'est ruée dessus pour l'attaquer avec violence. Mais rien de ça ne fut..C'était qu'une morsure...
-Y'a une seule putains de chose qui m'a complètement terrorisée..Ce n'est pas la putains de gueule emplis de sang, son regard ou bien sa grosseur..C'était le putains de hurlement que poussais Samuel quand il était par terre. Sérieux, sa foutait froid dans le dos. On dirait quelqu'un t'arrachait les yeux du crâne...



-Pour qu'il ajoute plusieurs ''putains'' dans une phrase. C'est sûr que sa dut le terrorisée!Jeffrey ria légèrement puis se stationna près du trottoir en ville. Tous débarqua rapidement et commence à marcher sur le trottoir. Ce dirigeant vers un cartier ou plusieurs boutiques spéciales y était. Jeffrey et Samuel se tenait au centre, suivie de Masahiro près de Jeff' et Gunji et Kyumi de l'autre côté. Chaque fois, inconsciemment, Samuel se place toujours devant le groupe. Le reste ne fait que suivre, après tout, n'est-ce pas comme ça que ça marche dans un groupe d'amis? Y'a toujours un leader...

-Bon je vous en prie les enfants, on arrête de parler de ça quand on n'est pas certains qu'il n'y a personne qui pourrait entendre!


-Quoi? Ton marché n'était pas très clair la nuit dernière! On le surveille une seule nuit pendant que nous on s'ferme la gueule toute la vie?!


-Eh bien désoler mon pote, mais oui. Je crois que s'est mieux que ça reste entre nous. Si s'est blessure ne saurais pas refermer aussi rapidement, oui on aurait plus en parlée. Mais cette... Cette chose, on ne sait pas s'est quoi... Et encore moins ce qu'elle àfait a Sam'. Vous voulez dire quoi aux gens lorsqu'ils vont savoir que Sam' s'est fait mordre par une bête comme ça? Et puis moi je ne veux pas avoir affaire au journaliste ou quoi que ce sois.. Je crois que c'est clair depuis le début gang. Ce qui se passe entre nous, reste entre nous. Masahiro rigola légèrement en jetant sa clope par terre. Il se penche un peu pour regarder Samuel et il lui fit un sourire.

- Moi je dis que Sam' a déjà la rage!

-Ah, ça c'est sûr...Il a pas besoin de se faire mordre par un animal pour l'avoir...Son commentaire est accompagné d'un sourire, tout juste pour agacer Samuel.

Le groupe riait et Samuel eu léger sourire. Malgré qu'il sois dérangé par le sourire de Kyumi. Le groupe rentra dans le cartier et Kyumi se détacha du groupe. Celle-ci va toute suite dans son magasin préféré ou plusieurs babioles plutôt rares s'y trouvent. Le reste du groupe continu de marcher pour aller au centre, ou un petit parc y était aménagée. Lorsqu'ils y arrivent, le groupe s'assoient autour de la fontaine d'eau. Discutant des court de demain et pour Jeffrey et Gunji se fut du travail. Masahiro étant bientôt sur ces 18ans finissait ses courts cette année. Gunji malgré qu'il n'ait que 17ans, il a lâché l'école. Puisque l'école s'est inutile et ennuyant...Selons lui. Jeffrey qui est âgé de 21ans lui travaille et poursuis certaines études en architecture. Ça ne l'empêche pas de rester dans un jeune esprit et trimballer avec ses meilleurs amis d'enfance Samuel et Masahiro. Pour ce qui est de Kyumi, elle a 16ans, l'an prochain elle va sur s'est 17ans.


-Moi je me rappelle la fois ou Gunji s’était bagarrer avec deux types.  Y’avais Samuel qui avait arrêté le poing d’un type juste attend qui n’atteignes Gun’.  S’était assez épic de voir Samuel leur en mettre une d’aplomb au visage. Depuis ce temps là, cette gang n’a plus jamais reposée les pieds sur notre terrain à l’école. Ont a tellement cassée de gueules sur ce terrain qu’il sens la mort quoi…

- Vous êtes des connards mecs...Vraiment, vous en venez au poing juste parce qu’- Tout les quatre se relève brusquement en entendant hurlée Kyumi.

- KYUMI?!

-J’espère que…Se n'est pas encore la bête..Plusieurs personnes sortaient d’une ruelle. D’autre composait sur leur téléphone cellulaire en courant. Samuel sans se poser de question partie à courir vers celle-ci, il n’est pas question de laisser la bête dévorer son amie. Le reste du groupe suivi, puis tous s’arrête a l’ouverture de la ruelle qui donnait accès a un marchand. Celui-ci se protégeait derrière son stand, pendant qu’un homme armé tenait Kyumi. Un autre pointait l’un de ces fusils sur les gens au bout de la ruelle et son pote a ses côté prenait l’argent du marchant.

-Kkss…Partant rapidement a courir vers le type armée, celui-ci tira dans sa direction. Gunji, dépassé par ce qu’il voie. Viens suivre Samuel, au moment ou l’autre tire voleur tire a son tour. LEs deux plus impulsif du groupe se jettait sur eux sans même se posé de question, pour Gunji, s'est tout a fait normal. Jamais il ne laisserais Samuel régler quelque chose seul... Jeffrey et Masahiro, beaucoup plus prudent aidait les autres a s'éloigner de cette ruelle. Appelant les policiers immédiatement...Eux qui pensait pouvoir reprendre leur soirée d'hier....

Arrivée a la hauteur de l’homme qui tirait dans tout les directions, Samuel se surpris de n’avoir rien eu, du moins si une balle l'avais toucher il n'en ressent même pas la douleur...Venant donner un puissant coup de pied sur la main qui tenait l’arme a feu, celle-ci viens tomber au sol et glisser. Agrippant fermement l’homme il viens le frapper deux fois au visage. Avec une telle force qu’il s’en surpris lui-même..Il lâcha l’homme qui tombe mollement au sol en gémissant de douleur.

- SAMUEL!  TA GAUCHE!A peine eu t’il fini de lui hurlée ceci que la balle siffla prêt de son oreille. Se fut si bruyant  qu’il vient cligner des yeux, encore une fois, la mort est toujours présente.  Samuel se penche, aient entendu l’homme appuyer sur la gâchette, celui-ci ne peux changer la trajectoire de la balle…Roula sur le côté, se fut Gunji qui fut toucher. Arrivant a la hauteur du deuxième tireur, il n’eux le temps de rien faire.  Il vient mettre son arme contre lui, aient volé le fusil de ces mains pour posée le canon dans le creux de son cou. Il échange un regard avec l’homme et celui-ci allait hurlée, de peur? Il le repousse brusquement en gardent l’arme puis l’homme prit s’est jambes à son cou pour partir en courant. Samuel eu le temps de prendre une bonne image de son visage afin qu’il soit retrouvée. En se retournant vers l’homme qui tenait Kyumi, celui-ci fut surpris. Il lâcha brusquement Kyumi et partie en courant à son tour. Kyumi le regardais avec de grand yeux, tremblant de peur.

-S…Samuel..T..Tes yeux…Dit-elle tout en pointant son propre œil.

-Guys! La police arrive! Venez! Gun’ est toucher au bras. Lorsque Samuel tourne la tête pour le regardé, il lâcha un injure. Et pointe lui aussi son œil.

-Qu..Quoi?!..Qu..Qu’est-ce que j’ai? Mes yeux ils ont quoi?! Commençant à perdre patience avec le fait que tout le monde le regarde terreur et fascination. Jusqu'à se que Kyumi réussie a lui dire qu’il sont rouge écarlate..Comme la bête.

-S..Sam?!...T..Tu tes chopper quoi?!! Jeffrey cligna des yeux, puis il s’approche lentement de Samuel, qui retrouvait peu à peu ces yeux bleu clair de l’habitude. Le groupe d’amis était secouer, mais surtout complètement perdu. Ce qu’ils ont vu est-ce de la réalité? Ou bien une simple illusion dut a l’effroi d’hier soir?!

Les policiers s’approchèrent puis prit à tours de rôle chacun d’eux pour avoir une explication claire de ce qui s’est passée. Ils prirent soin de soigné Gunji, la balle l’avait effleuré plus qu’autre chose. Heureusement qu’il ne s’était pas fichu avant Sam’ il aurais d’avantage eux de chance de se prendre une balle dans le front. Pendant que Kyumi expliquais tout se qui s’est passée au policier le groupe s’était tous tournée vers Samuel pour tenté de savoir se qui s’était passée avec sont regard.

-Sérieux Sam’ pendant un moment je croyais voir la bête de hier…Je te jure, on est trois à avoir vu ton regard. C’était d’un rouge phosphorescent…Le genre de couleur qu’on oublie pas de si tôt après que tu tes fait..hmm…Mordre pas ça quoi…

-Tu nous l’dit hein si tu te sens bizarre? On ne va pas te laisser chopper la rage, quoi que j’dois dire que notre soirée est encore fichu…J..En plus j’ai l’un de ces mal de tête...T’inquiète pas Jeff’ j’vais prendre un taxi, s’est pas bien loin…Avant de se retournée, Masahiro viens lui donner une sévère claque derrière la tête. Samuel se retourne avec un air d’incompréhension dans le visage, pourquoi l’avait il frapper ainsi?!

-Ça, je croie que s’est pour t’être jeter comme un con devant ces types armée pour tenté d’me sauvée…Ton geste a été tellement impulsif, certe, mais j’ai apprécier de savoir qu’un bon type comme toi risque sa vie pour me sauvé.Dit-elle tout en se rapprochant du groupe, Jeffrey soupira bruyamment et Gunji partie sans dire un mots rejoindre Masahiro..Sa ne leur ressemblait pas de partir tout les deux..Jeffrey les regarda partir en grinçant légèrement des dents.

-Il s’en passe des choses s’est temps si. Je n’ai pas le gout de resté dans le cartier en sachant que y’a des types armée qui s’y promène…En plus la police et là et tout le monde voudra savoir se qui s’est passée….Ont se commende une pizza et on écoute la télé’ chez moi? Je passerai un coup de fils a s’est deux là plus tard. Je croie que les deux ont besoin de souffler…Et toi Kyu’ pas trop ébranlé? Elle fit un signe de tête que tout allait bien, Sam’ viens mettre les mains dans les poches après s’être frotter les yeux. Ce demandent vraiment se qui se passe avec lui-même, se forçant tout de même de cacher son inquiétude.

-C’est une bonne idée Jeff’…Tout s’est passée bien trop vite, une bonne pizza et un bon film n’est pas a refusée…Aient une forte impression de ruinée la soirée a tout ces potes, il se mit lentement en marche vers la voiture de Jeffrey. Kyumi suivie rapidement de Jeff’ qui jet un dernier coup d’œil a la ruelle ou les voleurs armée on tenté de volé le pauvre marchand…



En pleine nuit, vers  2heurs du matin. Samuel se réveille en sursaut, aient rêvé qu’il dévorait vivant l’homme qui a essayez a mainte reprise de lui tirée dessus. Sont ventre se serra par la faim, est-ce sont rêve qui lui a donné cette soudaine envie de mangé? Pourtant la pizza qu’il a mangé chez Jeff’ se n’était pas une petite pointe…
 
 En se redressent sur ces coude, il vu que sont corps entier est en sueur. Sont cœur avait des palpitations, ont dirait qu’il revient de courir les 20 tours de gymnase que sont ancien prof’ de gym’ lui faisait faire. En se relevant en s’aident de sa table de cheveux, il passa proche de trébucher sous la soudaine douleur qu’il ressentie a l’épaule droite.  Étouffant un grognement de douleur, celui-ci continue sa route vers la cuisine. Descendant silencieusement les marches de l’escalier…Voulant se diriger vers le frigidaire, quand il remarqua avec effroi qu’il ne contrôlait plus vraiment ces gestes.  Sa gorge se noua et de toute s’est force, il essaya de s’empêcher d’ouvrir la porte de la maison…Malgré toute ces force, il l’ouvrit…Puis sortie nue pied sur le balcon, il sentie la fraicheur de l’extérieur.
 
Le bruit vague du cillement se fit entendre…
 
Passent pardessus la clôture, il se dirigea droit vers l’enclos des vaches..Sa respiration s’accéléra et sentie de multiple spasme puis s’étonna a grognée comme un animal. Sa vision était aussi clair, voyant parfaitement dans le noir. L’énorme loup se tenait de l’autre côté de la clôture ou les vaches dormait paisiblement, assis, le torse bien droit l’animal gardait la gueule ouverte. Laissent voir s’est énorme crocs dégoulinant de sang, le cillement se fit plus fortement a chaque pas qu’il faisait en se rapprochant de l’énorme bête. Voulant fuir, partir à courir et prendre le fusil de chasse prêt de la porte dans la maison. Sont corps ne voulu exécuter aucun de ces mouvements, prit a l’intérieur de lui-même. Il passa agilement pardessus la clôture en trainant légèrement les pieds contre l’herbe fraiche, marchant si silencieusement. Se dirigeant vers l’animal mort au pied de l’énorme bête, se laissent lourdement tomber a genoux. Il vient agripper la peau du ventre de celui-ci et la déchirer sans misère.  Des griffes avait remplacée ces ongles court et la vue de tout se sang n’aident a rien a gardée sont calme. Il fut incapable de maitrisée les pulsions meurtrière qui s’empara de lui. Le cillement qui fut si bruyant semblait plus le déranger, trop préoccuper par les proie morte..Lui sortir les trippes, se lécher les mains de tout ce sang venir se goinfrer de viande tendre et chaude grâce au sang. Ce délicieux liquide qui glissait lentement dans le fond de sa gorge. Il dut s’arrêter plusieurs fois afin de reprendre sa respiration avant de continuer de mangé. Même si maintenant, conscient de ces geste,  il pouvait se contrôlé totalement. Cette joie d’avoir du sang plein les mains et la gueule est trop important pour devoir s’arrêté un instant. L’énorme loup se releva et semblait ricanée, un rire assez féminin, rien de très masculin malgré l’apparence de la bête. Lorsque celui-ci, ou plutôt celle-ci posa sa patte sur la carcasse de l’animal que Samuel était entrains de dévorer a lui tout seul. Quand soudain, sans avoir pensée une seule seconde a se qu’il faisait, Samuel bondit vers la bête qui a tenté de lui prendre ‘’son’’ repas. L’énorme loup recula en grognant méchamment, venant tournée sur lui-même un instant pour se retrouvée face a Samuel
 
Qui se retrouve a avoir une grande difficulté à se tenir sur ces pattes….Voyant qu’il ne possédait plus de mains, ni de pied, mais bien deux immense patte armée de grande griffes. Il poussa un hurlement, mais ce fut plutôt un grognement plaintif typiquement canin qui en ressortie. Le cillement aient complètement disparut, l’énorme bête penchant la tête vers l’avant, la gueule toujours grande ouverte. Samuel prit vite conscience qu’il ne possédait plus son propre corps, mais celui d’un animal. Avant grande difficulté il se redressa sur ces pattes au moment même ou l’autre bête fendit sur lui ses crocs pour l’atteindre à la nuque. S’étant relever brusquement la bête eu qu’une boucher de poile noir bleuté entre les crocs. Le troupeau de vache se mit légèrement à s’agiter, certains s’était lever en s’éloignant du bruit. N’ayant pas une forte vision de nuit, ceux-ci se rassembla afin d’avoir la protection de leur congénère.  L’autre loup s’approcha rapidement de Samuel, voulant visiblement lui faire du mal encore une fois. Celui-ci se contente que d’esquiver la dangereuse gueule de son adversaire, jusqu'à se que l’énorme loup le jeta au sol d’un coup de patte. Couinant de douleur Samuel se retrouve sur le flanc.
-Uhhmmm, je voie que tu apprends vite sous cette forme animale, Amarok. Tu m’appartiens bien, ton regard rouge est totalement semblable au mien…Héhéhé..
 
La voix provenait bien de la bête, mais sa gueule ne bougeait absolument pas. Parlait-elle par la pensée?  Samuel essaya de communiquer avec cette bête, mais rien. Celui-ci mit tout son poids sur ses côtes l’empêchant de se relever. Prenant de plus en plus les nerfs, celui-ci viens balancer la tête sur le côté gauche et attraper fermement l’énorme patte qui le clouais au sol. Mordent de toute ces force il sentie l’os vouloir se comprimer, pourtant il en était incapable de le brisée. Samuel  ne pouvait pas exercer toute la pression de cette manière.  Se fut l’autre loup qui vient posée sa gueule autours de sa boite crânienne. La pression monta rapidement et dut lâcher prise sur la patte de son adversaire. La mort est inévitable, mais quelque chose en lui refuse d’accepter que ce monstre lui donne la mort.  L’instinct se survie, être totalement impuissant face a une situation n’est pas dans les habitudes de Samuel. Dépourvue de tout s’est connaissance sous cette soudaine forme, se fut la frustration et la panique qui prit le dessus.
 
-RAAH BON SENS, J’VEUX NE PAS CREVER AUJOURD’HUI SALE CRÉATURE HIDEUSE!!
 
-Si tu est trop faible tu ne survive-


D’un geste brusque plusieurs cristaux translucide viens brusquement s’enfoncée dans la chair de la bête. Celle-ci hurla de douleur et lâcha prise sur le crâne de Samuel qui se relève rapidement en venant porté un coup de gueule au niveau de l’œil gauche de son adversaire, celui-ci recula rapidement étant attaquer de tout côté par des cristaux coupant. En prenant du recule elle vit malgré son œil gauche crever que ces cristaux tournoyait rapidement autours de Samuel. Formant une sorte de bouclier le protégeant de toute attaque venant de l’extérieur.
 
La bête cligna quelque fois des yeux en voyant tout s’est morceau lumineux tournoyer autours de Samuel qui grognait fortement
 
-Finalement…Tu es assez puissant…Pour porté Fenris en toi…J’ai fini ce que j’avais à faire, aujourd’hui. Tu es a moi pour de vrai, maintenant….

D’un grand bond elle se retourna et s’échappa en resautant pardessus la clôture, laissent Samuel dans le doute. Qui était-ce? P..Pourquoi semblait elle fière de ça?! Les cristaux disparue lors que la rage et la peur de Sam’ fut dissipée, la lumière bleu s’apaisa et tous redeviens calme. Mise à part le hennissement des chevaux énerver dans l’écurie qui alertait tout les autres animaux a proximité.  Samuel regarda la vache complètement vidée de son sang, s’était lui…Lui qui l’a ouvert ainsi et mangé sa chair. Sentir son sang coulée dans sa gorge, s’était…La douleur a son épaule refis surface, grognant de douleur. Il perdit doucement sa forme animal pour retrouvée son état normal. Posent sa main ensanglantée sur son épaule pour se crisper de douleur. Le cillement ne se faisait plus entendre, mais maintenant, s’était certains que cette bête la provoquais, tout comme cette douleur vive a l’épaule.  Se faisait-il manipulé par ce monstre? Il se relève rapidement, voyant bien qu’il était couvert de sang, il se devait de prendre une douche…Ou…Il tourne la tête vers l’arrosoir qui sert à remplir les jauges d’eau pour les animaux…L’eau risquait d’être terriblement glacée, mais il ne peut pas entrer ainsi dans la maison….Il laisserais des traces de sang un peu partout. Tremblant de tout sont corps pour une raison qu’il ignore totalement, il vient sauter pardessus la clôture et prendre le boyau d’arrosage. Il part l’eau et viens mettre le jet sur ces pieds, s’est main et sont torse.
 
Tout semble si irréelle…Il vient se jeter le jet d’eau froide en plein figure et cligne des yeux par la suite. Sa vision est toujours aussi nette dans le noir..Tout ça s’est réellement produit…S..Il avait…Il vient brusquement éteindre le jet d’eau et replacer l’arrosoir a sa place. Posent ses mains sur s’est genoux il se penche légèrement vers l’avant. Prit de vertige, essayent de reprendre sa respiration calme. Se répétant mainte fois que se n’est qu’un rêve..Que se n’est point la réalité. Qu’il n’a rien vu, qu’il n’a rien fait…Qu-…
 
-J’suis fou…Oui j’Suis virée dingue..Les loups sa ne parle pas…Un loup n’a pas ce genre de..De…Mais bon sens qui suis-je à la fin?!! Qu’est-ce que cette merde!! Il se laisse choir au sol, en venant frapper du point le sol couvert de boue a cause de l’eau qu’il venait utilisée. Qu’est-ce que cette histoire de Fenris?! Pourquoi devrait-il appartenir a un loup complètement barjo qui essai de le tuée?! S’il raconte ça a quelqu’un il s’en va directement a l’asile sans discuté, même un enfant de 4ans ne croirais pas a ce genre d’histoire…Sont père ne lui a rien dit? Est-il lui aussi une espèce de loup géant?
 
Il ne reste pas planté la, il se relève péniblement et se dirige vers chez lui. Directement en entrant, il se dirige silencieusement vers  la salle de bain. En entrant il verrouille lentement la portière. Il vient se regardé dans le miroir, vérifiant s’il n’a pas de crocs ou quoi que se sois d’inhumain. Aucun signe, s’est yeux sont toujours d’un bleu ciel si pur…Il prit une bonne douche froide en espérant qu’il effacerait les diverse images de sa tête. C’est parole, cette voix qui lui semblait si familière….La douche froide ne réussissait pas a le faire résonner, il sortie et sécha rapidement ces cheveux en passent la serviette dedans ceux-ci. Ils vont de toute manière se replacer comme ils sont normalement une fois secs. Venant mettre la serviette autours de sa taille puis il vient ouvrir la porte de la salle de bain, il croise sont père. Celui-ci le regarde avec un air fatiguer.
 
-Samuel Kishi, bon sens..Qu’est-ce que tu fais a prendre ta douche a…3heurs presque 4heurs du matin….Ta cours juste dans 5heurs…Tu fais quoi d’bout?!Visiblement, il ne semblait pas d’humeur de s’être fait réveiller un heur trop tôt…
 
- Je….Bien j’ai prit ma douche car j’eux quelque sueur froide, a cause d’un rêve assez troublant.Heureusement qu’il était un assez bon menteur, quoi que se fut la vérité a moitié. Celui-ci pointa furieusement la porte de sa chambre, Samuel ne fit qu’hocher la tête et partie rapidement vers sa chambre, puis sont père entra dans la salle de bain. Espérant qu’il n’a pas l’heureuse idée de commencer le lavage, sinon il va se douté de quelque chose en voyant le pantalon de nuit tâcher de sang et de boue…
 
’’-Même si tu t’enfuis loin de moi, mon flaire te retrouvera.’’
                   
 
Le lendemain matin, Samuel se lève vers 11heurs du matin. S’étant complètement habiller, aient un veston, noir ainsi qu’un chandail grisâtre sombre.  N’ayant pas bien dormis, les nerfs à vif.  Son père préparait déjà le dînée, il se retourne vers son fils qui descendait péniblement les marches des escaliers
-J’ai deux mauvaise nouvelle aujourd’hui pour toi….Ta une vache à aller ramasser dans l’enclos, elle a été attaqué cette nuit. Puis la deuxième mauvaise nouvelle, tu va devoir faire la grande lessive de la maison et devoir rattraper tes court que tu a raté. Samuel viens grogner quelque chose a son père puis il s’assoie sur l’une des chaises de la cuisine. Il lève la tête vers le poêle lorsqu’il remarque l’heur. Brusquement il vient écrasée sont poing sur la table.
 
-Bordel, fait chier. J’en ai marre…J’en ai marre de l’école. Putains d’ranch de marde! Il vient glisser ses mains dans ses cheveux en baissent la tête vers la table, complètement secouée par tout se qui se passe chez lui. Son père allait le ramener a l’ordre lorsqu’il vue très bien que celui-ci n’allait pas du tout. Il vient lui servir un bol de macaroni a la viande qu’il venait de préparer.
 
-Aller mange..Reste a la maison si tu veux. De tout manière, si sa te tente pas je sais que j’vais recevoir des coups d’fil pour m’apprendre que tu auras sécher tes cours. Occupe toi d’la lessive pis du cadavre dans la cour et je vais m’occuper du reste….Il viens s’assoir en face de celui-ci en venant lui faire glisser une fourchette sur la table.-J’aurais finalement dut te réveiller, je voulais que tu t’en veulent pour avoir éteint ton cadran se matin…
 
- Kss, tu parle..J’pas fermer l’œil depuis qu’j’ai prit ma douche. Si mère aurais pas fichu l’camp pendant que j’étais gosse t’aurais bien moins d’problème! Son père lui jet un regard tout de même assez froid.  Ce n’en prit pas beaucoup pour qu’une engueulade éclate entre père et fils. Sa se hurlait des insultes pardessus la tête et Samuel devenait de plus en plus agressif, marchand de droite à gauche comme s’il n’attendait que son père ne passe pour lui en mettre une. Aux lieux, il se défoula sur la table. Écrasent brusquement son poing sur celle-ci qui fit un craquement  étrange, Samuel regarda sont père droit dans les yeux avant de monter en vitesse dans sa chambre pour assemblé ces affaire. Lorsqu’il croisa un miroir, il s’aperçue que..Sont regard est tout aussi sanglant que la bête qui s’est adresser a lui hier…Fourrant du linge dans le fond de son sac d’école qui venait de vidée sur le sol de sa chambre, il ferma les yeux un instant, ne pouvant pas croire que s’est yeux sont devenu d’un rouge aussi sanglant..Sont père avait il vu? Espérant que non. Prenant s’est effet personnel, il prend a la volé son cellulaire et passe par la fenêtre de sa chambre comme il avait l’habitude de faire plus jeune. Lorsqu’il atterrie sur le côté  de la maison, il posa le combinée prêt de sont oreille…
 
-Aller..Aller Jeff’ répond mon gars…….Yô Jeff, tu veux m’fait un lift… Il ne remarqua pas que le son de sa voix sonnait plutôt froide. Jeff’ parue hésiter un instant.
 
-Eh bien Sam’ tes pas en cours toi? Moi en s’moment j’suis sur l’heur de ma pause a ma job’. Je peux bien te faire le taxi si tu veux…S’ou tu veux aller et pourquoi? Tes sûr que çava?
-Garde, veux tu s’il te plait venir chez nous pis m’porté au centre ville sans discuté? Tes fort habituellement la dedans….Se fut un appelle très bref, puis Samuel se retourne brusquement vers la lisière de la forêt. Le cillement provenait de là…Il grinça fortement des dents et s’approcha du bord du chemin, prenant des distances avec le bois. Ce n’est pas vrai qu’il va encore ce laissée mener par un bête qui n’existe pas…Même si il se répète sans arrêt les même parole, l’autre côté de lui est d’accord avec le fait que cela existe…Que s’est un fait, qu’il faut l’accepté…
 
Car le même sang coule dans ses veines.
 
Lorsque Jeff arriva enfin après plusieurs minutes, Samuel embarqua et lui ordonna d’aller en centre ville. A une adresse légèrement perdu au milieu de nulle part. Jeffrey a bien essayer d’le faire parlée, mais il n’en dit pas un seul mot. Pas même sur l’engueulade avec son père…Rien, absolument rien. Le trajet se passe quasiment tout en silence, Jeff’ perçu tout le long que sont meilleur copain était tendu comme une barre et ne cessait de regardé par le rétroviseur…. Que t’entait il de fuir? Lorsque la voiture s’arrête, Samuel se détache rapidement et sort de la voiture. Jeffrey l’arrête juste avant qu’il ne referme la porte
 
-Hey…Sam’…Tu m’appelle si y’a quelque chose qui va pas. Tu sait que moi, Masahiro, Gunji et Kyumi ont est toujours disponible pour toi….Je sait pas s’que tu a ou se qui s’est passée, mais on est prêt a t’écouter… Sont regard laissait voir son inquiétude pour lui, mais comme s’était l’un de ces meilleur pote, il sait a quel point. Que Sam’ déteste qu’on fourre sont nez dans ces affaire…Et le fait qu’il ne l’arrête pas d’avantage ou ne l’écœure pas a cracher le morceau démontre a Samuel a quelle point, que Jeff’ était vraiment son ami. Il referme la portière de la voiture et viens passée sont sac sur son épaule. Il partie vers le ruisseau qui se trouvais n’ont loin de là. Réfléchir…Juste réfléchir quelque jour, seul…
 
Les jours se sont transformée en semaines..Et les semaines en mois. Il avait éteint sont téléphone cellulaire et commençait peu à peu à accepter de vivre avec un telle monstre en lui.  Jusqu'à se qu’il croise un être semblable a lui, qui lui fila l’adresse du pensionnat Kagaribi. Un simple hasard de croisade, mais un cadeau du ciel. Enfin, il va pouvoir essayer de mieux comprendre se qui se cache au fond de ces trippes. Un endroit où il pourra repartir de zéro tout sa vie….
 
Là où c’est meilleur ami n’aurons pas à vivre dans le risque a cause d’une telle bête comme lui.

’’- Mon enfant, mon fils…Fenris…Samuel Amarok Kishi, même si tu me fuis, tu ne pourras pas éternellement te couvrir les yeux….''






Dernière édition par Samuel Amarok Kishi le Dim 16 Mar - 0:13, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Samuel Amarok Kishi, fils de Fenrir [terminer]   Mer 12 Mar - 14:54

Pinkojo Thalie
Angel Kagaribi ♐ - Fondatrice ♕
avatar
Race : Ange

Messages : 503
Rubis : 200
Date d'inscription : 08/06/2013
Age : 23
Localisation : Dans la salle de théâtre :3
Angel Kagaribi ♐ - Fondatrice ♕

Je n'ai pas fini de lire ton histoire mais tu as ma voix sinon :3





« Je transpercerai ton cœur noir. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://valoransbattlefront.forumactif.org/
MessageSujet: Re: Samuel Amarok Kishi, fils de Fenrir [terminer]   Mer 12 Mar - 20:38

Samuel Amarok Kishi
Sexy boys - Élève ♂
avatar
Race : Loup-garou(Fenrir)

Messages : 69
Rubis : 77
Date d'inscription : 03/03/2014
Age : 21
Localisation : A l'extérieur...Surement pas enfermer entre quatre murs.
Sexy boys - Élève ♂

Hahahah xDD

D'accord, prend ton temps Thal' :'D Je suis désoler de te faire subir cette torture pour tes yeux x) uwu'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Samuel Amarok Kishi, fils de Fenrir [terminer]   Mer 12 Mar - 21:54

Pinkojo Thalie
Angel Kagaribi ♐ - Fondatrice ♕
avatar
Race : Ange

Messages : 503
Rubis : 200
Date d'inscription : 08/06/2013
Age : 23
Localisation : Dans la salle de théâtre :3
Angel Kagaribi ♐ - Fondatrice ♕

Hésites pas à te relire pour te corriger, tu vas surement voir tes fautes ^^




« Je transpercerai ton cœur noir. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://valoransbattlefront.forumactif.org/
MessageSujet: Re: Samuel Amarok Kishi, fils de Fenrir [terminer]   Lun 17 Mar - 10:37

Roderich Edelstein
Aristocrat Austrian Admin
avatar
Race : Nation

Messages : 100
Rubis : 235
Date d'inscription : 04/02/2014
Localisation : Derrière mon piano, imbéciles.
Aristocrat Austrian Admin

Ma voix aussi, j'attend de finir de lire l'histoire pour déplacer le sujet. Au fait, le diamant est forcement sous forme solide et resitante étant une structure cristalline. Etant composé d'atomes de carbones parfaitement ordonné, il n'a sous le nom "diamant" qu'un seul état physique ou il est dur. Donc jamais malléable en théorie. Mais vu que c'est un truc fantastique et que mes raisonnements scientifiques n'ont pas forcement leur place ici c'est pas grave ^^
Je précise juste au cas ou ~

Edit : J'ai déplacé le sujet, mais pourrais tu poster un court résumé de ton histoire ? Je ne te caches pas que c'est un peu long uu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Samuel Amarok Kishi, fils de Fenrir [terminer]   Lun 17 Mar - 20:33

Samuel Amarok Kishi
Sexy boys - Élève ♂
avatar
Race : Loup-garou(Fenrir)

Messages : 69
Rubis : 77
Date d'inscription : 03/03/2014
Age : 21
Localisation : A l'extérieur...Surement pas enfermer entre quatre murs.
Sexy boys - Élève ♂

Voie ça comme de la glace simplement, une fois qu'il lui donne la forme voulu. Il n'est pas possible pour lui de la changé. A moins de le brisée et de recommencer a zéro...Et qu'au lieux de la glace, celui-ci ne fond pas o/


U_u' Désoler pour mon histoire *affreusement* longue...Une inspiration spontanée et mit sur papier au fur et a mesure...(Enfin ''papier'')
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Samuel Amarok Kishi, fils de Fenrir [terminer]   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Samuel Amarok Kishi, fils de Fenrir [terminer]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» FLASH,ALIX FILS-AIME KITE BATO A
» Le fils de Michel François a été assasiné
» Un balais pour mon fils ! [matin] [Pv Martin]
» Chez Maître Vachon, tailleur de pères en fils.
» Daiklan Écuyer d'Émeraude(Terminer)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Administration :: Fiches de Présentation :: Fiches acceptées-