Soyez le bienvenue parmi nous ! ♥️
H/Y/Y accepté à certaines conditions (cf règlement)
Forum RP - RPCB
Si vous avez des questions, n'hésitez pas !
NOUVEAU THÈME PROCHAINEMENT DISPONIBLE ! TENEZ VOUS PRÊTS !
N'oubliez pas de signer le règlement lors de votre inscription !
Votez pour nous pour que notre communauté s'agrandisse !
Pour ceux qui ont utilisé cette fiche de présentation, veuillez vite la modifier suite à un changement de codage ! Excusez pour la gène que cela peut faire sur les présentations actuelles ...
N'oubliez pas le jeu du loup garou ! http://kagaribi.forumactif.org/t227-les-loups-garous-de-thiercelieux
Un serveur Mumble a été ouvert rien que pour nous !! http://kagaribi.forumactif.org/t348-serveur-mumble-kagaribi#2823

Partagez | 
 

 Warning ! Teacher is coming. (100%)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
MessageSujet: Warning ! Teacher is coming. (100%)   Dim 23 Mar - 14:23

Edmond Dantès
Professeur ♝
avatar
Race : Doppelganger

Messages : 14
Rubis : 20
Date d'inscription : 10/06/2013
Professeur ♝



Edmond Dantès


Nom du personnage : Edmond Dantès
Sexe : En général masculin.
Age :  Ca tourne autour de 80 ans.
Occupation : Professeur de langues (Japonais, Russe, Francais, Anglais, Espagnol et Allemand)
Race : Doppelganger
Orientation Sexuelle : Mixte
Autre chose sur ton personnage : Il n'y pas d'ombre.
Couleur utilisé pour le RP : NavajoWhite
Double Compte : Voui




Physique alternatif

Il lisait un ouvrage qui semblait aussi vieux que le monde, entouré par des piles de livres. Il était silencieux, comme dans un nid de papier et de reliure, tournant les pages avec une sorte de déférence. On pouvait le voir dans son ecrin atypique des heures durant, les bibliothécaires n'osant pas le chasser. Il faut dire que le monsieur avait de quoi impressionner, il vaiat plus le physique d'un combattant que celui d'un rat de bibliothèque. Les traits fins efficaces, taillés a la serpe lui donnaient un air asiatique caractéristique. Son corps était fin mais efficace, pas une once de graisse ou de muscle en trop. Il était pareil au katana qu'il portait toujours dans un fourreau avec lui. Plus plaisant à regarder qu'a affronter. Autour du fourreau de son katana était enroulé un long ruban noir et jaune portant dessus les mots "KEEP OUT".

Dans le détail, le lecteur-guerrier n'était pas désagréable a voir. Ses cheveux mi-longs, tombant droit au niveau de ses épaules avaient une teinte blond clair ce qui pouvait les faires paraitre presque gris sous un certain eclairage. Il avait un teint d'asiatique clair, et des yeux fins d'une couleur noisette. Sa tenue contrastait quelque peu avec son apparence. Il portait avec une tenue decontractée classique, plutot typique américo-européene une paire de waraji. Un manteau brun long était passé sur ses épaules sans être enfilé lui faisant comme un cape. Il était plutot grand quoi que dans cette position c'était difficile a estimer et faisait aisement la trentaine. Dans sa bouche une sorte de long cure dents avait sa place, qui ne bougeait pas d'un poil, semblant aussi concentré que son detenteur. Chose etrange que la penombre de la bibliotheque ne permettait pas de distinguer, l'homme en question n'avait pas d'ombre.





Âme tangeante

Bien qu'il fut impossible de l'exterieur d'estimer son caractère, la magie de la narration fait qu'on aurait tout le loisir d'aller fouiller au sein de sa petite caboche. Edmond a perdu la notion du temps depuis un moment, si bien que non seulement il ne connais pas son âge, mais aussi il se trompe regulièrement sur les dates et même le jour de la semaine, sans parler de l'heure qu'il ne peut estimer qu'a l'aide d'une montre. Cela ne l'handicape pas vraiment, sauf lorsqu'il s'agit d'ecrire la date sur un document. Hormis cela c'est quelqu'un qui est plutot avenant, sans sourire forcement tout le temps il est chalereux et arrive a mettre a l'aise ses eleves. Peu severe, et d'ailleurs plutot laxiste il s'amusera souvent des situations qu'elles tournent ou pas a son avantage.

C'est quelqu'un qui aime parler et entendre sa voix, allant jusqu'a parler tout seul de temps à autres rien que pour s'entendre. Il tachera cepandant de ne pas être trop pesant en compagnie. Sa manière de s'adresser aux autres est l'exact opposé de celle de Roderich. Franc et direct, il n'hésite pas à tutoyer, bien qu'il nomme les autres le plus souvent par leur nom de famille suivi de -san. Sauf pour ses amis qu'il appellera par leur prénom. Il aime beaucoup lire, il n'est pas rare de le croiser avec un livre sous le bras. Par contre, hors ce qui fait de lui quelqu'un de plutot cool, ses humeurs sont tangeantes come une girouette. Il peut passer en un instant du rire a la colere et vice versa. Des fois il aurait des tendances quelque peu psychotiques et paranoiaques bien que cela ne dure pas longtemps. Il regarde beaucoup les gens, allant souvent les envier. Il fera tout pour se procurer l'identitée de quelqu'un qui a gagné son respect...





Doppelgänger.

Il ferma son livre pour le poser à coté sur l'une des piles l'entourant, puis il sortit un autre ouvrage. Le livre de sa vie. C'était un bouquin épais, possédant une couverture de belles facture aux pages jaunies par le temps portant comme inscription : "Le Comte de Monte-Cristo." Ce livre avait toujours été son préféré, c'est celui qui avait décidé de son patronyme. Edmond Dantès était le nom du personnage principal, un homme ayant plusieures identitées qui excercait avec minutie sa vengeance. Le doppelganger s'identifiait à lui, non seulement par ses multiples visages, mais aussi parce que sa vie entière en tant que double consiste a venger le vide de celle qu'il avait passé en tant qu'humain.

Il tira du roman un article de journal jauni par le temps. La date n'est pas visible et la photo est trop abimée pour qu'on y distingue quoi que ce soit. Seul le texte est encore un tant soit peu lisible, bien que par endroit ce ne soit pas évident. "... Hier à 22h25 la librairie Keller à Paris à pris feu. Les pompiers sont arrivé trop tard, l'édifice étant en bois et contenant beaucoup d'ouvrages à rapidement pris feu. D'apres les investiguations, le libraire était à l'intérieur, il devait être assoupi car personne n'a entendu crier. Son cadavre était brulé de telle manière, avec les titres de propriété qu'on a pas pu retrouver son identitée. D'apres ses clients il n'avait aucune famille..." Voila le peu qui lui restait comme preuve tangible de son ancienne vie. Il en avait de vagues souvenirs, comme celui d'avoir passé ses journées enfermés la plupart du temps dans sa boutique a envier les passants ou avoir une existence tellement misérable et inutile qu'il ne se complaisait que dans la lecture. Puis il était mort. Sa mort lui avait fait oublié ce qu'il était jusqua son nom mais ne lui avait pas retiré tout souvenir de ses lectures.

Lorsqu'il s'était réveillé apres sa mort il ignorait ou il se trouvait. Cela ressemblai à un cimetierre, mais il ne savait pas quelle était sa tombe. Il avait une forme floue et indefinie, une sorte de nuée lumineuse a forme vaguement humanoide. Tout d'abord il fut effrayé de ce qu'il était. Il ignorait pourquoi il n'était pas mort pour de bon, pourquoi il était revenu puis l'évidence lui apparut. On lui laissait une seconde chance. Une chance de se meler aux autres qui l'avaient toujours plus ou moins dénigré. Un homme passa, sans doute pour fleurir une tombe. Il se glissa dans son dos, aussi silentieusement que tout esprit qui se respecte et le toucha. Son apparence devint cele de l'homme en question qui avec le contact se retourna et apperçu le Doppelganger. Nu comme un ver. Le monsieur sous l'effet de la frayeur plus surprise s'enfuit laissant la le double. Tout content d'avoir de nouveau un vrai corps, il se rendit compte de deux choses. Deja il était nu et avait froid. Mais aussi un détail plus troublant : Il n'avait pas d'ombre.

Apres cet incident il se debrouilla pour vivre dans le cimetierre un temps, pour trouver de quoi se vetir et s'habituer a sa nouvelle condition. Il volait ce dont il avait besoin au début, se nourissant peu. Il arriva à trouver des livres pour s'occuper, et entretenir les deux langues qu'il connaissait lorsqu'il était vivant : Le francais et l'Allemand. Lors de ces escapades de chapardages dans le restaurant espagnol non loin du cimetierre, il se fit voir par la propriétaire du lieu, une femme forte, assez pour reduire a l'impuissance le petit doppelganger. Qui devint son reflet. Au debut la frayeur la gagna. Ele était figée devant ce douvle d'elle même, encore tout tremblant de frayeur aussi du coup. Puis au fil du temps, elle parla avec le double et appris sa condition, lui proposait de travailler au restaurant au lieu de chaparder, pour faire la vaiselle et le menage a sa place. Il passa trois ans ici. Trois ans ou il apprit l'Espagnol, mais surtout l'Espagne et a faire la majorité des taches d'entretien.

Apres ecla il avait accumulé un peu d'argent et décida d'aller voir ailleurs. Sauf que l'immobilier a Paris était trop cher du coup il décida d'aller en province, reprenant l'apparence de l'homme du cimetierre. Il se sentait mieux dans un corps d'homme, peut etre était ce parce qu'il en etait un avant de mourir ? Une fois débarqué dans une autre villes a quelques kilomètres de la capitale, il ne savit ou aller, jusqu'a ce qu'il voit une bande d'enfant jouer a proximité d'un batiment quelque peu sinistre. Il n'avait jamais été le double d'un enfant et comptait bien saisir l'occasion. Il en repera un , un peu à l'ecart des autres et devint lui. Les enfants ne réagissent pas de la même manière que les adultes devant les phenomenes paranormaux. Le garconnet baragouinait a peine le francais mais semblait ravi d'avoir un compagnon de jeu. Il venait de Russie et avait du mal a s'integrer dans l'orphelinat qui l'acceuillait. Le doppelganger s'amusa beaucoup avec cet enfant, jouant des tours aux gardiens et aux autres gosses qui furent rapidement effrayés. C'est ici qu'il apprit le russe, car ses facultés de mimetisme lui permettaient d'assimiler beaucoup plus rapidement la langue de son modèle. Le petit fut casé dans une famille d'acceuil, l'orphelinat desirant a tout prit se debarasser de ce qu'ils n'arrivaient pas a comprendre et le Doppelganger dut repartir.

Il loua ses services d'interprete, mettant de coté de l'argent pour partir au Japon, pays qui le fascinait, s'efforcant d'apprendre l'anglais qui etait la langue internationale. Il devait egalement se faire des faux papiers. Mais son premier corps viellissait, et craignant de mourir, il endossa l'identitée du jeune russe. Il économisa jusqu'a pouvoir se faire faire un faux passeport et acheter un billet d'avion pour le Japon. Il s'installa en premier temps a Kyoto, vivant de travaux subalternes et peu valorisants. Il survivanit néamoins et était content, apprenant un peu le japonais, vaguement.

Ce qui le fascinait par dessus tout etaient les histoires de samourais, et il aurait aimé posseder un katana pour savoir se battre, et a la limite defendre son corps. Car sa vie, liée a celle de son modele, n devait pas s'eteindre, ou cela entrainerait la mort d'un innocent. Il s'inscrit donc dans un dojo en bordure de la ville. Rapidement, il fut subjugué par le style du maitre, et s'avisa de devenir son reflet. Lorsque le maitre en question vit le doppelganger revetir son apparence, une fois qu'il lui donnait des cours particuliers, il  fut perplexe. Lui même étant un yokai, il n'était pas vraiment étonné par les créatures sortant de l'ordinaire, mais il ne savait pas ce qu'il allait faire de lui, alors plutot que de le laisser se promener ainsi, il l'invita a vivre au dojo et a travailler pour lui si il voulait garder cette apparence. Il lui forgea un katana et lui apprit le japonais et les methodes de combat. En echange le doppelganger faisait la cuisine, le menage, le repassage et jouait de temps a autre les interpretes.

Il se fit des papiers officiels aux Japon, prenant une double nationalité franco-japonaise. Il resta à Kyoto plusieures années avant qu'il ne postule pour aller enseigner a Kagaribi. Il fut tout content de recevoir un avis positif et quitta son sempai, lui promettant de ne pas mourir.

La suite vous la connaissez.. Ou pas.




Aptitudes - Keep out -

Les pouvoirs du monsieur sont partie integrante de sa race. Mais avant de vous parler de ses pouvoirs en eux meme je vous fait un topo sur sa methode de combat :

Il organise le terrain a sa guise, créant des obstacle avec ses rubans "keep out" qui etend a travers l'endroit ou il va se battre. Difficiles a trancher du fait de leur elasticité, ils genant l'ennemi, alors que lui est habitué a de telles contraintes. Il manie le katana avec style, evitant les frappes inutiles, allant a l'enssentiel, pratiquant le kendo.

Donc ses pouvoirs de Doppelganger maintenant sont ceux de "s'approprier les identitées". Il peut prendre l'apparence et la constitution psysique d'une personne qu'il a déja touché, ne pouvant en garder que 5 en mémoire. Il n'a pas d'apparence propre, celle qu'il utilise étant celle d'un tres bon ami à lui (voir histoire). Les blessures infligees a la personne qu'il imite se repercutent sur lui et vice versa. Si son modele meurt il meurt aussi et vice versa. Lors de ses transformation il gane la manière de s'exprimer de son modèle et apprend la langue qu'il parle, sans beneficer de ses aptitudes spéciales.




Ce que je suis vraiment

Prénom : ~
Âge  : 16
Ce que vous aimez faire, vos hobbies : Voir fiche de Rod
Comment avez-vous connu le forum ? : Comme pour Rod
Votre disponibilité pour le forum ? : Toujours la
Un truc à dire en plus ? Un commentaire ? : Roules !


Créé par Sinn sur Epicode



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Warning ! Teacher is coming. (100%)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Obama;Change is coming to america
» Guess who's coming to dinner ( Nathaniel, K. Emily & Alden )
» Tomoya Misaki (kamen Teacher)
» The White Dragon is coming [PV Meï]
» Fanfic "Evil is coming"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Administration :: Fiches de Présentation :: Fiches acceptées-